Icon Sport

Défait par Glasgow, La Rochelle n’a plus d’espoir

Défait par Glasgow, La Rochelle n’a plus d’espoir

Le 07/12/2019 à 18:21Mis à jour Le 07/12/2019 à 19:30

CHAMPIONS CUP - Ce samedi lors de la 3e journée de Champions Cup, le Stade Rochelais s’est incliné 27-24 face à Glasgow en son enceinte de Deflandre. Le bonus défensif ne suffit pas à caresser le doux espoir d’une qualification pour les Maritimes.

La conquête ne peut suffire à décider de l’issue d’un match avec le rugby moderne. Toutefois, pris en mêlée et quasi sans ballons propres en touche, les Rochelais ont beaucoup souffert. C’est ce qui explique en partie que malgré leur défense courageuse et les incroyables percées d’un Vincent Rattez en forme internationale, les Charentais n’aient pu mettre suffisamment à distance au score ces Ecossais hyper réalistes.

Avec des essais de Priso (5e) et Kieft (39e), les Jaune et Noir ont mis la main sur le match et sur le score. Le premier essai a fait suite à un festival "rattézien" où Priso a su être au relais. Le deuxième est venu d’une touche à 5m de l’en-but adverse encore perdue mais cafouillée par les Warriors pour le bonheur de Kieft.

Champions Cup - Dany PRISO (La Rochelle), face à Glasgow.

Champions Cup - Dany PRISO (La Rochelle), face à Glasgow.Icon Sport

100% au pied d’Hastings

Avec un 18-13 à la pause, les joueurs de Gibbes pouvaient espérer un premier succès cette saison en Coupe d’Europe. Surtout que pour sa première titularisation à l’ouverture sous ses nouvelles couleurs, Jules Plisson a bien manœuvré et a été solide face aux poteaux.

Mais après l’essai de Gibbins (42e) dans les arrêts de jeu du premier acte, ce sont des interceptions de Matawalu (51e) et un raid solitaire de Steyn (64e) qui ont permis aux hommes de Glasgow de revenir à la marque dans le deuxième. Le 100% au pied d’Hastings a fait le reste.

Malgré quelques occasions en pénal’touche et en mêlée en toute fin de rencontre, les joueurs du président Merling ne sont pas parvenus à aller décrocher mieux qu’un bonus défensif. Leur avenir dans cette poule 2 est compromis, même si mathématiquement, tout reste possible à coups d’exploits bonifiés.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0