Icon Sport

Clermont assure son quart de finale

Clermont assure son quart de finale

Le 11/01/2020 à 15:49Mis à jour Le 11/01/2020 à 16:42

CHAMPIONS CUP - Bousculé en début de partie avec dix points rapidement inscrits par l’Ulster dont un essai de Cooney (8e), Clermont a su trouver les ressources pour revenir et même dérouler en deuxième période grâce à deux essais de Raka (49e) et Moala (78e). Un succès qui permet aux Auvergnats de prendre la tête de la poule 3 et de se qualifier pour les quarts de finale de Champions Cup.

Malgré la victoire du match aller au Kingspan Stadium de Belfast, les Ulstermen savaient que le retour au Michelin serait très costaud. Tout avait été mis en place pour s’imbiber de la culture auvergnate, du blindtest culinaire avec du Bleus d’Auvergne en passant par l’entraînement des buteurs dans l’ambiance de l’enceinte clermontoise. Une recette (presque) gagnante pour les joueurs de Dan MacFarland qui ont réalisé un début de rencontre étouffant.

Portés par un intenable John Cooney à la mêlée, « the machine slot » ("la machine à sous" comme il est surnommé par ses coéquipiers) a vite récompensé les efforts des siens avec une pénalité et un essai marqué puis transformé par lui-même. « Circule, circule » se martelaient les Clermontois sur le terrain pour suivre le rythme impulsé par l’Ulster et contrecarrer cette entame cauchemardesque. Car ce n’est pas tout, il y a eu aussi un carton jaune pour Morgan Parra (21e) et une blessure prématurée d’Arthur Iturria (22e). Mais le score de 6-10, après un drop de Lopez et une pénalité de Parra, n’a pas bougé sur cette infériorité numérique qui a probablement été le déclic au réveil de l’ASM.

Impact Fischer

Sous la bronca des 19 004 spectateurs du Michelin (record d’affluence), c’est dans le dur et face aux assauts interminables des Ulstermen que les joueurs de Franck Azéma ont construit leur succès. Solidement bousculés pendant trente minutes, ils ont réagi d’abord avec un premier mouvement d'envergure malheureusement terminé en touche par Moala à cinq mètres de l’en-but. Puis après un bon grattage d'Alexandre Fischer pour la pénalité du 9-10, score à la pause. Entré prématurément pour remplacer Iturria, le jeune troisième ligne de 21 ans n’a pas été élu "Homme du match » pour rien car il a continué de collectionner les timbres et les contests gagnants en deuxième période. Sa présence sur la liste des 42 lui a certainement donné des ailes quand l’absence de son nom sur celle-ci a mis les crocs à Alivereti Raka.

Avec sa panoplie de parfait bulldozer, il a tout fait : percussion, arrêt buffet et essai libérateur après un pick and go en coin (49e). Sentiments opposés mais même résultat, un bon gros coup d'accélérateur pour l’ASM qui a ensuite retrouvé son allure de machine rutilante. Dans la même veine, tout en force et en puissance après une valse d’offload, c’est Moala qui parachevait le travail (78e) dans cette partie pourtant loin d’être gagnée.

Après de longues minutes à faire le dos rond, Clermont a donc été récompensé de sa patience par cette victoire (29-13) synonyme de première place de la poule 3 et d’un quart de finale. L’issue de son déplacement chez les Harlequins la semaine prochaine décidera s’il est à domicile ou non car ce revers non bonifié n’élimine pas l’Ulster, toujours en embuscade à trois points de l’ASM. Il semblerait tout de même que le plus dur soit passé pour les Clermontois qui se sont assurés, quoiqu’il arrive, des phases finales européennes, leur objectif numéro un cette saison.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0