Rugbyrama

Le chiffre du jour - Toulouse et Castres, même combat, débouchés opposés

Toulouse et Castres, même combat, débouchés opposés
Par Rugbyrama

Le 10/12/2018 à 13:40Mis à jour Le 10/12/2018 à 14:16

CHAMPIONS CUP - Ce week-end, les deux équipes occitanes se sont déplacés, respectivement chez les Wasps et le Munster. Si les Toulousains ont dominé les Anglais à Coventry, les Castrais ont sombré face à la Red Army.

Bien sûr, après deux matchs de poule, l'opposition paraissait beaucoup plus avantageuse du côté de Toulouse. Les Wasps, distancés par le duo Saracens-Exeter en Premiership, s'étaient très lourdement incliné chez le Leinster avant de concéder le nul à domicile face à Bath. À l'inverse, le Munster a été chercher le nul à Exeter, avant de dominer Gloucester à Limerick. De plus, un déplacement à Thomond Park est toujours une mission extrêmement périlleuse, tant la province irlandaise domine les débats dans son enceinte fétiche, avec 4 défaites seulement en coupe d'Europe depuis 1999.

Champions Cup - Armand Batlle (Castres Olympique) contre le Munster

Champions Cup - Armand Batlle (Castres Olympique) contre le MunsterIcon Sport

Pourtant, les deux formations françaises ont été privées de ballons. Elles présentent d'ailleurs le même pourcentage de possession : 37 %. Anglais et Irlandais ont pris le jeu à leur compte, et les visiteurs ont du exploiter le peu de munitions qu'ils obtenaient. Et à ce petit jeu là, ce sont les Toulousains qui ont été les plus forts. Leur ligne arrière virevoltante a su marquer deux essais en première main par Kolbe et Guitoune, pour surprendre une équipe anglaise prise de vitesse. Les Castrais, eux, ont été inoffensifs jusqu'à l'heure de jeu, étouffés par la défense suffocante des Munstermen. Le salut est venu d'un essai en bout de ligne de Martin Laveau après la sirène, sans quoi les Tarnais seraient revenus totalement bredouilles de ce déplacement.

Champions Cup - Will Rowlands (Wasps) contre Toulouse

Champions Cup - Will Rowlands (Wasps) contre ToulouseIcon Sport

Outre l'aspect offensif, les deux équipes ont divergé en défense. Les Castrais ont tenu bon toute la première mi-temps, mais ont craqué dès le retour des vestiaires en encaissant un essai de Scanell, avant de perdre pied dans le dernier quart d'heure. Les Toulousains, au contraire, ont sorti les barbelés, n'encaissant que 3 petits points dans le deuxième acte. Si les deux formations ont eu le même nombre de munitions, il va sans-dire que le fusil des Stadistes était d'un tout autre calibre.

Baptiste Pery

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0