Icon Sport

Champions Cup - Toulouse fait chuter les "invincibles"

Toulouse fait chuter les "invincibles"

Le 21/10/2018 à 17:58Mis à jour Le 21/10/2018 à 18:40

CHAMPIONS CUP - Invaincu depuis avril 2017 et une défaite face à Clermont, le Leinster est tombé ce dimanche à Ernest-Wallon (28-27), face à Toulouse, au terme d’un match intense. Ce duel de haut niveau accouche d’une performance pleine d’envie et de détermination de la part des Toulousains.

Voilà des matches qui comptent dans une saison, à coup sûr. Les Toulousains ont su bonifier leur victoire à Bath en dominant cette fois le Champion d’Europe en titre, le Leinster, dans un stade Ernest-Wallon en fusion. L’équipe d’Ugo Mola a pris le match par le bon bout et un peu "à l’irlandaise", elle a su gérer ses temps faibles de la meilleure des manières pour rester dans le coup et faire chuter un redoutable adversaire. L’ultime séquence de conservation du ballon, sur presque 2 minutes, est une preuve de cette envie de tenir un précieux résultat.

Champions Cup - Maxime Médard (Toulouse)

Champions Cup - Maxime Médard (Toulouse)Icon Sport

Menés 21-27 peu après le retour des vestiaires, les Stadistes ont su renverser la situation d’un match qu’ils ont globalement dominé. Les essais de James Ryan, à la suite d’une séance de pick and go (47’), et Sean Cronin, en force sous les poteaux après un service de Jonathan Sexton (53’, 21-27), avaient montré à quel point ce Leinster ne lâchait jamais.

Même menés et bousculés, pas de place au doute pour des Irlandais qui avaient déjà fait preuve de caractère avant la pause. Sean O’Brien venait conclure une différence de Jack Conan en sortie de ruck (33’, 14-13), ne laissant jamais aux Toulousains la possibilité de respirer.

A l’image du doublé de Médard, Toulouse régale

Champions Cup - Romain Ntamack (Toulouse) contre Leinster

Champions Cup - Romain Ntamack (Toulouse) contre LeinsterIcon Sport

Ce que l’on peut retenir de cette prestation, c’est la capacité des Haut-Garonnais à envoyer du jeu dans l’adversité, avec à la base une défense agressive ne laissant que peu d’espaces au porteur.

Voilà l’essence même de ce qu’il faut mettre en place pour récupérer des ballons et exploiter la moindre situation. Ce caractère fut également perceptible lorsque Thomas Ramos a fait le choix d’une pénaltouche dans le final (76’), pensant alors au bonus offensif, plutôt que de tenter une pénalité bien placée pouvant permettre de sceller le résultat.

Champions Cup - Maxime Medard (Toulouse) inscrivant un essai contre Leinster

Champions Cup - Maxime Medard (Toulouse) inscrivant un essai contre LeinsterIcon Sport

Et cette victoire, les Toulousains l’ont acquise avec notamment ce doublé de Maxime Médard. A la suite d’un turnover et d’un franchissement de Julien Marchand dans l’axe, l’ailier est venu conclure en bout de ligne (13’), puis il a terminé un contre de 80m lancé par l’entrant Louis-Benoit Madaule, preuve par la même occasion de l’apport du banc (69’).

Voilà des actions qui ont fait se lever le stade Ernest-Wallon, au même titre que les appuis et la course de Sofiane Guitoune après une fixation ingénieuse de plusieurs défenseurs par l’intermédiaire de Selevasio Tolofua (38’). Voilà un succès marquant, et qui comptera.

Champions Cup - Maxime Medard (Toulouse) célébrant son essai

Champions Cup - Maxime Medard (Toulouse) célébrant son essaiIcon Sport

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0