Icon Sport

Champions Cup - Toulouse a gagné grâce à son contest au sol et sa défense

Toulouse a gagné grâce à son contest au sol et sa défense

Le 08/12/2018 à 20:51Mis à jour Le 09/12/2018 à 08:37

CHAMPIONS CUP - Ce samedi à Coventry, le Stade Toulousain est allé gagner un troisième match de Champions Cup en autant de rencontres cette saison. Ce 24-16 prive même les Wasps de bonus défensif renforçant aussi leur place de leader de la poule 1. Si les Stadistes ont été indisciplinés, leur défense et leur combat au sol sont les clés de ce premier succès chez ce prestigieux adversaire.

Huit ballons adverses volés ou récupérés suite à un grattage régulier. Le combat du sol a été ciblé par les joueurs de Mola et Sonnes. Ils ont eu raison. Les Wasps ont ainsi dépensé beaucoup d’énergie à déployer leur jeu mais ils se sont heurtés aux Tekori, Elstadt ou Mauvaka, rayonnants au sol.

La défense stadiste a aussi évité que les Anglais ne puissent marquer plus qu’un essai (Rowlands, 32e). Comme souvent, les Britanniques ont dynamisé au maximum et aussi proposé des actions à plus de dix temps de jeu. Mais la défense des hommes de la Ville Rose a tenu bon.

Champions Cup : Ross Neal (Wasps) contre Toulouse

Champions Cup : Ross Neal (Wasps) contre ToulouseIcon Sport

Retrouver son glorieux passé ?

Parmi les défaillances qui auraient pu coûter cher aux Haut-Garonnais, l’indiscipline (deux cartons jaunes à Van Dyk et Madaule) et la touche. Mais Toulouse a continué d’appliquer cette recette qui fonctionne à merveille depuis le début de saison, à savoir être hyper réaliste offensivement.

Les deux essais de Kolbe (14e) et Guitoune (51e) ont été marqués en premières mains. Le premier après mêlée quand le Sud-Africain, par ailleurs homme du match, est venu casser un plaquage au près avant de filer marquer en coin. Le second a été inscrit après touche avec Mermoz servant de relais mains mains et Guitoune évitant un plaquage, offrant un demi tour et sprintant derrière la ligne.

Comme Thomas Ramos a été efficace aussi face aux barres, Toulouse a pu s’offrir en patron cette première victoire de l’histoire chez ce double champion d’Europe en titre. Les Anglais peuvent quasiment dire adieux aux phases finales quand le quadruple champion continental rouge et noir se prend à rêver de retrouver son glorieux passé.

Contenus sponsorisés
0
0