Icon Sport

Broncan : "Il faut un Stade toulousain avec de la folie"

Broncan : "Il faut un Stade toulousain avec de la folie"
Par Rugbyrama

Le 19/04/2019 à 17:02Mis à jour Le 20/04/2019 à 14:27

CHAMPIONS CUP - L’actuel entraineur de Bath Rugby, passé par Toulouse de 2015 à 2018 ne doute pas de la capacité du Stade toulousain à battre le Leinster chez lui en Irlande. Bien que la partie risque d’être très difficile pour les hommes d’Ugo Mola, ils auront tout de même des arguments à faire valoir.

Pierre-Henry Broncan a entrainé à Auch, Aurillac, Colomiers, Tarbes et le Stade Toulousain avant de s’envoler pour Bath en Angleterre. Sa connaissance du rugby Anglo-saxon et Français lui permet de tenir un discours encourageant envers son ancien club. S’il reconnait que le Leinster est une équipe "très bien organisée avec des lancement de jeu très organisés », il ne fait aucun doute que les Irlandais "ne sont pas imbattables".

" C’est une sorte de machine robotisée"

Le Leinster, champion d’Europe et de Pro 14 en titre est une machine à gagner. Pierre-Henry Broncan n’hésite pas à louer un jeu léché qui met au supplice les équipes qu’elle rencontre. "Sur leurs phases de jeu, les joueurs sont vraiment très précis sur leurs placements, sur leurs déplacements et sur l’exécution. C’est une sorte de machine robotisée." Le groupe étant composé en grande partie d’internationaux irlandais, tout est réglé au millimètre. Chaque préparation est une "préparation d’équipe nationale" précise-t-il.

Ce qui leur permet de tenir un rythme aussi fou en Champions Cup (Toulouse est la première équipe à les battre dans la compétition en un an et demi) tient au fait que le championnat celte ne soit pas l’objectif numéro un.

Tadhg Furlong, Sean Cronin et Jack Conan (Leinster)

Tadhg Furlong, Sean Cronin et Jack Conan (Leinster)Icon Sport

"Le Pro 14 ils y jouent avec beaucoup de jeunes. Avant les échéances importantes, les joueurs de la coupe d’Europe sont souvent mis au repos. Quand ils ont battu l’Ulster ils ont commencé à préparer le match du Stade Toulousain dès le dimanche. Le staff entier était à l’Arena pour voir Toulouse jouer contre le Racing. Dès le lundi, c’est-à-dire pendant trois semaines, ils préparaient le Stade Toulousain et pas la Pro 14".

Le Leinster sans plan B

Pourtant malgré cette armada de joueurs internationaux, réglée comme du papier à musique, "cette équipe n’a pas de folie dans son jeu », continue Pierre-Henry Broncan. Ce qui paradoxalement permettra aux coéquipiers d’Antoine Dupont de faire mieux que résister. "Il faut que le Stade Toulousain soit l’équipe qu’on voit depuis le début de la saison avec de la folie, avec des contre-attaques, avec des ballons qui peuvent être mal négocier au départ de l’action mais qui finissent par aboutir à des actions positives." Les rouges et noirs sont déconcertant dans leurs actions. Avec des joueurs comme Cheslin Kolbe ou Sofiane Guitoune, la défense du Leinster peut se retrouver sur le reculoir. Avant d’en arriver à les dominer, il est nécessaire de stopper les assauts tranchants de l’adversaire.

Thomas Ramos et Cheslin Kolbe (Toulouse)

Thomas Ramos et Cheslin Kolbe (Toulouse)Icon Sport

Si Toulouse était emmené à prendre l’ascendant au cours de la rencontre il se pourrait bien que les Irlandais se retrouvent sans solution. "Ils n’ont pas de plan B » poursuit Pierrre-Henry. Avant d’enchainer. "C’est une équipe qui a beaucoup de confiance, qui maitrise son rugby par cœur. Si elle est coincée, contrée, les joueurs continueront jusqu’au bout à appliquer leur plan de jeu sans trouver forcément de solution."

En quart de finale, l’Ulster semblait avoir trouvé la faille. Sans une grossière erreur de l’ailier dans l’en-but peut être qu’ils auraient pu créer ce petit exploit de renvoyer les joueurs de Leo Cullen à la maison avant le dernier carré. En attendant de voir cette rencontre qui peut tenir toute les promesses d’un match international, la première demi-finale aura lieu samedi entre les Saracens et le Munster.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0