Icon Sport

Oscar de la semaine : "Greg" le millionaire

Oscar de la semaine : "Greg" le millionaire
Par Romain Asselin via Midi Olympique

Le 17/01/2022 à 09:05Mis à jour Le 17/01/2022 à 09:31

CHAMPIONS CUP - Cela lui fera sans doute une belle jambe s’il - l’hypothèse paraît presque grotesque - ne soulève pas le moindre "vrai" trophée d’ici la fin de sa carrière. N’empêche que Grégory Alldritt est encore sorti d’une rencontre européenne avec la statu(r)e d’homme du match.

Un classique du genre, à force. Après un début de saison sur courant alternatif, c’est simple, en ce moment, tout ce que fait le Gersois se transforme en or. Contre Bath, le capitaine et numéro 8 maritime a bravé l’épais brouillard recouvrant la pelouse de Marcel-Deflandre pour faire (re) sauter la banque des indicateurs individuels de performance, dans tous les registres ou presque.

Rochelais le plus actif au plaquage (8) et décisif à la récupération du ballon (2 turnovers gagnés) sans concéder de faute, il s’est aussi montré, de très loin, le plus menaçant offensivement avec 9 courses, 87 mètres parcourus, 8 défenseurs battus et 2 franchissements au compteur. En pile une heure. Bref, comme face à Glasgow un mois plus tôt, une activité au-dessus du lot et digne d’un trois-quart, par moments.

Comme sur cette fantastique chevauchée solitaire (29e) toute proche de parachever son œuvre. Entre "cad-deb" et raffûts, la lanterne rouge de Premiership a dû s’en remettre à un retour XXL de Josh Bayliss pour empêcher Alldritt d’aplatir. Si Romain Carmignani aime à rappeler que "Greg brille parce que les avants font aussi le boulot pour lui", l’entraîneur des avants rochelais y voit une juste récompense de la construction de "ses semaines de préparation. J’ai envie de l’encourager à continuer dans cette voie-là". La France du rugby aussi, alors que se profile le Tournoi des 6 Nations.

Contenus sponsorisés