Icon Sport

Champions Cup - Montpellier : "Nous avons tous à cœur de montrer un autre visage"

Montpellier :  "Nous avons tous à cœur de montrer un autre visage"

Le 11/01/2019 à 17:04Mis à jour Le 11/01/2019 à 17:05

CHAMPIONS CUP - Relégués à quatre longueurs d’Edimbourg, qui se déplace samedi à Toulon (déjà éliminé), les Héraultais doivent impérativement gagner demain (14h) au GGL Stadium face à Newcastle. Afin de s’offrir une “finale” pour la qualification en Ecosse vendredi prochain.

Titulaire face aux Falcons, après avoir livré quarante minutes convaincantes pour son retour à la compétition face au Lou, le Capitaine Louis Picamoles livre ses quatre commandements pour cette opposition.

Retrouver l’agressivité perdue face au Lou

"La défaite de Lyon a été difficile à digérer mais c’est vrai que le fait de basculer sur cette compétition, ça a peut-être permis de vite passer à autre chose.. Le souci contre Lyon c’est que nous n’avons pas mis l’agressivité que ce sport demande. On a perdu beaucoup trop de ballons et on a été trop indisciplinés. Quand tu n’as pas ça dans le rugby, ça devient difficile d’espérer gagner un match d’un tel niveau. Après, il n’y a pas non plus besoin d’aller chercher des raisons extravagantes."

Champions Cup - Vereniki Goneva (Newcastle) face à Montpellier

Champions Cup - Vereniki Goneva (Newcastle) face à MontpellierGetty Images

Rester dans le plan de jeu fixé

"On traverse une période un peu délicate. Mais comme je l’ai dit, on travaille parfois un plan de jeu toute la semaine et pour différentes raisons, on a souvent du mal à garder le cap sur le terrain, avec la pression du match et de l’adversaire aussi. A l’inverse, nous avons vu qu’à chaque fois où nous sommes restés dans ce que nous avions travaillé cette saison, le résultat était positif ou pas loin de l’être à l’arrivée. Par contre, dès qu’on est sorti de ça et qu’on n’a pas respecté les bases, le groupe s’est souvent cassé les dents. C’est agaçant de se dire que nous en sommes conscients, mais que nous ne sommes pas capables de l’appliquer tous les week-ends."

Se souvenir du match aller perdu à Newcastle (23-20)

"On en a un peu parlé. A part l’entame de match sur laquelle nous avions été un peu pris par la vitesse adverse, et où nous avions eu du mal à nous adapter à la surface synthétique, on s’était bien repris. Et on avait presque réussi à faire le match parfait à l’extérieur. L’équipe était bien en place et on avait réussi à passer devant au score. Peut-être que nous avons pensé un peu tôt qu’on avait fait ce qu’il fallait… Et c’est vrai que sur ces dernières huit minutes d’arrêts de jeu avec la série de pick and go de Newcastle, on avait terminé par craquer. Ça reste un moment un peu marquant de notre saison. On avait fait ce qu’il fallait et on serait aujourd’hui en bien meilleure position si on avait eu cette victoire. (…) Je pense que chacun garde ce match dans un coin de sa tête, mais je ne sais pas si ça fera la différence samedi."

Champions Cup - Sinoti Sinoti (Newcastle) contre Montpellier

Champions Cup - Sinoti Sinoti (Newcastle) contre MontpellierIcon Sport

Gagner pour continuer d’espérer

"Il faut gagner demain pour se donner la chance d’aller peut-être chercher un quart de finale à Edimbourg la semaine prochaine. La rencontre est hyper importante et je crois que par-rapport au match de la semaine dernière, on a tous à cœur de montrer un autre visage et de faire beaucoup mieux sur le terrain."

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0