Icon Sport

Champions Cup - Loïc Jacquet (Castres) : "On savait que c'était possible"

Jacquet : "On savait que c'était possible"

Le 20/10/2018 à 18:01

CHAMPIONS CUP - Comblé de la victoire et surtout du comportement de son équipe pourtant en infériorité numérique pendant trois-quart d'heure contre Exeter, leader du championnat anglais, le deuxième ligne castrais Loïc Jacquet évoque la force de caractère de son groupe.

Rugbyrama : Castres s'est imposé au terme d'un scénario de match particulièrement défavorable, qu'est ce qu'on se dit en sortant de cette rencontre ?

Loïc Jacquet : On se dit qu'on est fier de ce groupe, de ses valeurs, et de l'état d'esprit de l'équipe. Notre solidarité a été immense. Ce carton rouge est un fait de jeu, cela arrive à tout le monde. Mais on s'est resserrés, on s'est dit que c'était possible, on savait que c'était possible. Ce fut notre match le plus difficile depuis le début de la saison. Félicitations aux Anglais d'Exeter, car ces joueurs sont de vrais athlètes. Jusqu'à la fin de la rencontre, ils sprintaient pour aller en touche. Nous n'étions à peine arrivés qu'ils lançaient déjà le ballon ! On peut être fiers de notre performance car Exeter est une très belle équipe. En revanche, si l'on veut espérer bien figurer dans cette compétition, il faudra, à l'avenir, les terminer à quinze.

Le fait de jouer à quatorze vous a obligé à vous dépasser ?

L.J. : Il fallait y croire, tout simplement. Nous savions qu'avec un joueur de moins sur le terrain, les quatorze autres allaient avoir besoin de se donner davantage. Nous n'avions pas besoin de grands discours à la mi-temps, nous savions à quoi nous attendre. Mais le fait de voir nos trois-quarts distribuer des gros tampons, le fait de voir notre mêlée dominer ou de récolter des pénalités au sol nous a donné du courage pour tenir.

Champions Cup - Mathieu Babillot (Castres) contre Exeter

Champions Cup - Mathieu Babillot (Castres) contre ExeterIcon Sport

Steve Mafi a été élu homme du match pour sa prestation, quel regard portez-vous sur lui ?

Steve ? Je le surnomme The Beast ! Pour moi c'est une bête ce mec. Il est phénoménal. On est content d'avoir des joueurs de sa trempe dans l'équipe, des gars capables de franchir la ligne, de casser des plaquages à tout moment. Il nous a sorti un essai de 40 mètres aujourd'hui... J'espère qu'il va nous en mettre encore plein cette saison !

Le CO a su s'adapter au jeu d'Exeter pour mieux le gêner...

Nous savions qu'ils jouaient beaucoup dans le dos, avec des joueurs dans l'axe. Nos trois-quarts les ont "coupé" à quelques reprises et cela les a refroidi. Ils ont commencé à jouer en reculant et cela a tout changé. On leur a aussi fait mal dans le jeu au sol, où nous avons récolté pas mal de pénalités. C'est un gros point positif.

Champions Cup - Felix Le Bourhis (Castres) contre Exeter

Champions Cup - Felix Le Bourhis (Castres) contre ExeterIcon Sport

Cette victoire vous maintient donc en course...

Oui, la Coupe d'Europe c'est un sprint. Il ne faut pas louper le train sinon c'est terminé. Une défaite à la maison, et c'est fini. Heureusement, l'histoire continue pour nous. Aujourdh'ui, nous brisons notre série de deux défaites. Même si nous aurions pu l'emporter à Gloucester, nous ne sommes revenus qu'avec un point de bonus. La double confrontation face au Munster sera décisive.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0