Icon Sport

Champions Cup - Le Racing s'impose après un match fou face à Leicester

Le Racing, c'est complètement fou !

Le 09/12/2018 à 18:13Mis à jour Le 09/12/2018 à 20:02

CHAMPIONS CUP - Les Racingmen ont conforté leur place de leader dans cette Poule 4 de Champions Cup en signant un troisième succès de rang, qui plus est bonifié, face aux Leicester Tigers (36-26).

Voilà un exemple de l’intérêt que peut représenter cette Paris La Défense Arena car ce n’est pas du rugby d’hiver auquel on a assisté dans cette enceinte… Les deux équipes ont livré un match plus que spectaculaire qui a certes baissé un peu en intensité au retour des vestiaires mais qui a vu le Racing 92 signer un troisième succès consécutif sur la scène européenne. Ce qui est une bonne opération d’autant que l’on retiendra surtout la capacité à envoyer du jeu pendant 80 minutes. Leicester a offert du répondant mais surtout en se nourrissant d’erreurs.

Oui, l’on n’était pas loin du match parfait pour des Franciliens qui ont inscrit la bagatelle de cinq essais. Toujours en tête, il a donc fallu gérer cette avance tout au long de la partie et il a fallu réagir systématiquement lors des divers réveils des Tigers. Virimi Vakatawa a ouvert le bal dans la foulée d’une pénaltouche (5’) puis Juan Imhoff a fait le break sur un mouvement en première main (13’), le tout en supériorité numérique après le jaune contre Manu Tuilagi (8’), ce qui a permis de concrétiser un premier quart d’heure disputé à très haute intensité.

Russell à l’œuvre, Chouzenoux travailleur de l'ombre

Baptiste Chouzenoux a été au four et au moulin face à Leicester

Baptiste Chouzenoux a été au four et au moulin face à LeicesterIcon Sport

Tout le collectif francilien a été à l’œuvre, à commencer par Finn Russell qui a surement livré l’un de ses meilleurs matches depuis son arrivée en France. Précieux sur le plan défensif avec quelques ballons arrachés, il a marqué ce duel de son empreinte par des gestes de classe comme ce cadrage-débordement sur l’essai de Simon Zebo (24’) ou cette course croisée amenant la conclusion d’Olivier Klemenczak (60’). L’on notera aussi la grosse prestation de Baptiste Chouzenoux - élu homme du match - et finisseur sur l’action du bonus offensif (34’).

Leicester repart tout de même avec son point de bonus offensif grâce à ses quatre essais qui sont venus sanctionner de rares erreurs du Racing. Effectivement, tout n’a pas été parfait sur le plan défensif à l’image de plaquages manqués et d’une certaine précipitation dans les attaques. Jonah Holmes en sortie de mêlée (16’) et Sione Kalamafoni sur une longue séquence près de l’en-but (37’) ont d’abord maintenu l’équipe en vie. Puis sur deux contres, ce point des Anglais a été arraché par Manu Tuilagi (43’) et Adam Thompstone (70’).

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0