Icon Sport

Impuissant face au Leinster, le Stade Toulousain s'arrête en demie

Impuissant face au Leinster, le Stade Toulousain s'arrête en demie

Le 21/04/2019 à 18:11Mis à jour Le 21/04/2019 à 18:52

CHAMPIONS CUP - La victoire du Leinster dans cette demi-finale (30-12) ne souffre d'aucune contestation. Les Irlandais ont été supérieurs en tout point sur ce match. Malgré quelques lueurs d'espoir sur certaines actions de jeu et une fin de match courageuse, les Toulousains se nourrirons de miettes laissées par les Irlandais. La finale opposera donc les Saracens au Leinster.

La marche était tout simplement trop haute cet après-midi pour le Stade Toulousain. Sur la pelouse de l'Aviva Stadium, les "Rouge et Noir" ne sont pas parvenus à rivaliser face à la redoutable armada du Leinster. Cliniques, efficaces et infranchissables, les tenants du titre ont maîtrisé leur sujet en inscrivant trois essais aux Haut-Garonnais. James Lowe (14e), Luke McGrath (26e) et Scott Fardy (54e) ont tour à tour franchi l'en-but toulousain, bien épaulés ensuite par le pied de Johnny Sexton, auteur de douze points (5 sur 6) et élu homme du match.

En face, les joueurs d'Ugo Mola ne sont jamais parvenu à faire craquer le rideau défensif irlandais. L'aventure européenne du Stade Toulousain s'arrête donc en demi-finale. Le Leinster retrouvera l'équipe anglaise des Saracens en finale le 11mai prochain, et peut désormais rêver d'une cinquième étoile sur son blason.

Muselés et impuissants. Les Toulousains disent au revoir à la Champions Cup pour cette saison 2018-2019. Auteurs d'un authentique exploit en quarts de finale face au Racing 92, les "Rouge et Noir" viennent échouer dans le dernier carré de la coupe d'Europe ce dimanche. Pour leur première demi-finale continentale depuis 2011, les Stadistes retrouvaient une vieille connaissance. Ce géant irlandais qui ne laisse pas de place à la moindre erreur. Antoine Dupont, Sébastien Bézy et la jeune génération toulousaine en ont fait le dur apprentissage ce dimanche.

Aucun essai marqué, du jamais vu depuis 2017 pour Toulouse

A l'instar de son premier voyage à Dublin en début d'année (29-13), le Stade n'a jamais été en mesure de rivaliser face aux tenants du titres du Leinster. Pire, malgré quelques incursions dans les 22 mètres adverses et plusieurs occasions d'essai, la formation haut-garonnaise n'est pas parvenue à trouver l'en-but irlandais. Sèchement battus 30 à 12, les coéquipiers de Maxime Médard sont restés muets. C'est la première de la saison, toutes compétitions confondues, que Toulouse ne marque pas le moindre essai au cours d'une rencontre. Les "Rouge et Noir" s'étaient montrés décisifs sur leurs 44 dernières rencontres. Il faut remonter au 30 décembre 2017 pour voir une équipe toulousaine aussi peu inspirée (vs Toulon, 18-13).

La performance du Leinster n'est donc pas à minimiser. Après un quart de finale épique contre leurs voisins de l'Ulster (21-18), les coéquipiers de Johnny Sexton ont signé un nouveau succès de taille et s'ouvrent la voie d'une deuxième finale européenne en deux temps. Contre les Saracens, le 11 mai prochain à Newcastle, les Irlandais auront l’opportunité de remporter un cinquième sacre. Et ainsi de devenir, le plus grand palmarès du rugby continental.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0