Icon Sport

Champions Cup - L'antisèche : Castres n'a pas existé au Munster

L'antisèche : Castres n'a pas existé au Munster
Par Rugbyrama

Le 09/12/2018 à 17:18Mis à jour Le 10/12/2018 à 11:12

CHAMPIONS CUP – Complètement inoffensifs, les Castrais ont été annihilés par la maîtrise irlandaise. Si la défense structurée par Christophe Urios a bien tenu le choc en 1e période, le 2e acte a vu les Munstermen régner sans partage.

Le match

Dès l'entame du match, Castres a du mal à sortir de son camp. Les coéquipiers de Peter O'Mahony conservent le ballon et surtout occupent bien l'espace. Les Castrais n'arrivent pas à lancer le jeu ni même tenir le ballon mais restent bien regroupés et défendent bien. Seuls deux erreurs au sol donnent à JJ Hanrahan l'occasion de mettre 6 points au compteur.

Le retour des vestiaires sera marqué par le réalisme retrouvé des Irlandais, qui marquent après 3 minutes, grâce à un retour de Conor Murray dans le fermé qui transmet après contact à Rory Scannell. Rebelote à 12 minutes du terme quand le demi de mêlée feinte, perce et réalise un offload pour CJ Stander. Hanrahan aggravera encore le score à la 76e quelques minutes avant l'essai de l'honneur de Martin Laveau.

Les meilleurs : JJ Hanrahan ouvre la voie

Après-midi parfaite pour le demi d'ouverture. Quelques instants avant le coup d'envoi, Hanrahan apprend qu'il ne sera pas sur le banc mais bien dans le XV titulaire suite au forfait de Joey Carbery, victime d'une élongation à la cuisse. Un 100% au pied (3 transformations + 3 pénalités) et un essai inscrit. Son partenaire de charnière Murray s'est montré aussi à son avantage en délivrant deux passes décisives et en renversant le jeu de façon dangereuse. Le capitaine Peter O'Mahony et le reste de sa 3e ligne CJ Stander et Chris Cloete ont également été très précieux en défense et dans le jeu au sol. Côté castrais, Martin Laveau, auteur d'une belle percée et d'un essai, est la seule éclaircie de cette journée à oublier.

Le fait du match : L'impuissance de Castres

C'est comme si les champions de France avaient refusé de jouer. Incapables d'enchaîner plusieurs temps de jeu, les Tarnais ont aussi été pénalisés en mêlée, contrés en touche et bien trop maladroits sous les nombreux ballons aériens du Munster. Le CO a beaucoup souffert dans les rucks, ce qui lui a empêché d'espérer quoi que ce soit.

Les tweets

La stat' : 30 plaquages manqués

Les Castrais ont trop subi et cela se ressent dans les chiffres : 57 passes du CO contre 136 du Munster, 37 % de possession et 34 % d'occupation du territoire. Les hommes de Christophe Urios ne semblaient pas en mesure de jouer dans le camp adverse. Surtout, ils auront raté la somme astronomique de 30 plaquages, impensable pour rivaliser avec le Munster dans son antre de Thomond Park.

La question

Le CO se qualifiera-t-il pour les phases finales ?

Sondage
1272 vote(s)
Oui
Non

Le club n'a vécu qu'une phase finale de Coupe d'Europe en 2002 et pourrait bien être à nouveau éliminé en poules cette année. Le Munster, premier, est le prétendant le plus évident à la qualification mais la place de meilleur second est toujours envisageable pour Castres. Mais la prestation du jour est loin de celle proposée contre Exeter, à 14. Capables du meilleur comme du pire, la qualification des champions de France est résolument incertaine !

Par Quentin Put

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0