Icon Sport

Champions Cup - Julien Marchand (Toulouse) : "Il faut se servir du match de Bath"

Marchand : "Il faut se servir du match de Bath"

Le 05/12/2018 à 15:36Mis à jour Le 05/12/2018 à 16:02

CHAMPIONS CUP - Le capitaine et talonneur du Stade toulousain s'attend évidemment à un gros challenge, samedi, sur la pelouse des Wasps, dans un match important en vue de la qualification. S'il demande à son équipe de ne pas s'emballer, il attend qu'elle croit jusqu'au bout en son jeu.

Rugbyrama : Après un mois passé à Marcoussis, vous avez repris avec Toulouse le week-end dernier à l'occasion de la victoire face à Paris. Comment vous êtes-vous senti ?

Julien Marchand : Ca fait énormément de bien de revenir avec cette belle victoire à la clé. L'équipe avait réalisé de très gros matchs contre Bordeaux et à Pau, entre-temps. C'est bien, ça montre que tout le monde est vraiment concerné. Ce matin encore, même les espoirs donnaient tout à l'entraînement. Il y a une envie commune d'avancer. Il vaut mieux vu la difficulté des challenges en championnat et en Coupe d'Europe.

Il y a deux mois, vous aviez déclaré que Toulouse était le petit de cette poule. Cette position a-t-elle changé ?

J. M. : Non, je ne changerai pas mes mots. C'était la réalité, on arrivait dans cette Coupe d'Europe après avoir disputé la Challenge Cup. L'équipe s'est donné les moyens d'avoir des résultats positifs jusqu'alors mais pas grand-monde ne croyait en nous face au Leinster, notamment. Nous sommes très satisfaits mais il ne faut pas s'emballer. Il n'y a eu que deux matchs de joués, il en reste quatre. Il ne faut pas forcément tous les gagner mais il faut en remporter beaucoup tout de même.

Dans quel état d'esprit abordez-vous le déplacement de samedi chez les Wasps ?

J. M. : Je ne l'ai encore jamais affrontée mais je sais que c'est une très belle équipe. Je me souviens qu'il y a deux ans, Toulouse avait perdu de peu malgré une très grosse prestation. C'est un gros challenge qui nous attend. Il faudra donner tout ce qu'on a. Nous verrons ce qui va se passer samedi mais il y a en tout cas l'objectif de continuer à réaliser de bonnes performances.

Le succès à Bath peut-il servir de match référence à l'heure de retourner en Angleterre ou doit-il être laissé de côté ?

J. M. : Il faut s'en servir pour ce week-end. Je me souviens qu'il y avait eu une très bonne semaine d'entraînement avant Bath. Il faut avoir une aussi bonne préparation. A Bath, il y avait eu la victoire à l'arrivée mais on avait aussi montré que l'on aurait pu perdre. Il ne faudra pas faire de fautes un peu débiles et être plus précis dans notre camp. La moindre erreur peut coûter cher, on l'avait vu...

Estimez-vous que le jeu est vraiment plus intense en Coupe d'Europe ?

J. M. : Bien sûr, ça va plus vite. Mais Top 14 va vite, tout de même. Il y a aussi l'aspect de l'arbitrage, qui change. Il faut le prendre en compte. C'est peut-être un peu plus sévère dans cette compétition. Dans tous les cas, le plus important sera de croire en notre jeu jusqu'au bout. C'est un rugby intéressant, qui marche depuis le début de la saison et dans lequel tout le monde se sent bien.

Un petit mot sur le repositionnement récent d'Antoine Dupont à l'ouverture...

J. M. : Il a réalisé une très belle performance contre le Stade français. Du moment qu'il est sur le terrain, il est content, vous savez. Sa vision du jeu lui permet de prendre les bonnes décisions. Après, seul l'avenir et l'enchaînement de matchs nous diront s'il est bon à ce poste.

Contenus sponsorisés
0
0