Midi Olympique

Sexton - Farrell, duel au sommet

Sexton - Farrell, duel au sommet
Par Rugbyrama

Le 11/05/2019 à 15:26Mis à jour Le 11/05/2019 à 15:27

CHAMPIONS CUP - Ils font parti des tout meilleurs numéro dix de la planète rugby. L’un est Anglais, l’autre Irlandais et les deux se retrouvent aujoud’hui en finale de la Champions Cup

Ce soir à 18h, la Champions Cup édition 2018-2019 livrera son verdict. Et avant même de démarrer la rencontre, une seule chose est sûre, la coupe reviendra pour la quatrième fois de rang à l’une des deux équipes. Favoris au moment de démarrer la compétition en septembre dernier, Saracens et Leinster ont fait respecter leur rang et se retrouvent à l’heure d’ultime étape. Une domination nette sur l’Europe du rugby, pas étonnante quand on sait que chacune des deux équipes possède un numéro 10 d’exception.

Élu meilleur joueur du monde en 2018, le premier nommé, Jonathan Sexton (33 ans), disputera sa cinquième finale avec sa province et, pour l’heure, il n’en a perdu aucune. Gêné par une blessure récalcitrante au mollet, ce dernier a souffert de cet handicap durant toute la saison. Pour preuve, après avoir joué les quatre premiers matchs de la Champions Cup il n’est revenu dans la compétiton qu’à l’occasion de la demi-finale face à Toulouse (30-12).

Champions Cup - Jonathan Sexton (Leinster) contre Toulouse

Champions Cup - Jonathan Sexton (Leinster) contre ToulouseIcon Sport

C’était son premier match depuis le tournoi des six nations, qu’il a disputé en intégralité. S’il n’a pris part qu’à neuf rencontres avec le Leinster cette saison, Sexton a toujours su répondre présent dans les grands rendez-vous. Ses performances lors des finales précédentes parlent pour lui. Lors de la finale de l’an passé, face à une défense francilienne intraitable, Sexton avait su se muer en homme providentiel, inscrivant trois pénalités avant de laisser le but à Nacewa dans le money-time.

Aujourd’hui, titularisé à l’ouverture, son jeu au pied si précieux dans le schéma de jeu irlandais devrait avoir toute son importance, de même dans le jeu courant, il aura pour mission de faire briller sa paire de centre Henshaw-Ringrose, l’un des toutes meilleures du moment.

De six ans son cadet, Owen Farrell mènera les attaques anglaises cet après-midi. Demi-d’ouverture du XV de la rose depuis 2012, celui qui peut également évoluer en qualité de premier centre dans un dispositif en cinq-huitième, a pour sa part disputé dix-sept rencontres avec les Sarries cette saison, toutes en tant que titulaire. C’est donc avec d’avantage de rythme dans les jambes qu’il se présentera sur la pelouse de Saint James Park. Maître à jouer des siens, la précision de son jeu au pied qui avait fait tant de bien au XV de la rose durant le tournoi notamment, devrait être l’un des facteurs du match. Tout comme sa réussite dans les tirs au but.

Champions Cup - Owen Farrell (Saracens) contre le Munster

Champions Cup - Owen Farrell (Saracens) contre le MunsterIcon Sport

Également présent dans les grands rendez-vous, il avait porté son équipe lors de la finale de Champions Cup 2016, inscrivant l’intégralité des 21 points de son équipe face au Racing 92 (21-9). Pour retrouver trace du dernier duel en campagne européenne, il suffit de remonter au précédent exercice. En quart de finale, le Leinster avait battu les Sarries (30-19). Ce jour là, le duel avait tourné à l’avantage de l’Irlandais qui s’apprêtait, quelques semaines plus tard, à soulever sa quatrième coupe d’Europe.

Le 2 février, les deux joueurs s’étaient affrontés avec leur équipe nationale respective, pour le compte de la première journée du tournoi des six nations. Annoncé comme le favori de la compétition, le XV du trèfle s’était incliné à domicile (20-32). Dans leur rôle de buteur, les deux joueurs avaient tenu leur rang inscrivant respectivement 10 points pour Sexton, et 12 pour Farrell. Dans le jeu courant, ils avaient donné le tempo de la partition. Une fois encore les deux chefs d’orchestres devraient avoir leur mot à dire dans une finale qui s’annonce alléchante.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0