Icon Sport

Champions Cup - Geoffrey Palis (Castres) : "Il ne faut pas broyer du noir"

Palis : "Il ne faut pas broyer du noir"

Le 13/01/2019 à 19:24

CHAMPIONS CUP - Conscient d'avoir été vaincu par une meilleure équipe, l'arrière international du CO Geoffrey Palis estime toutefois que son équipe doit se servir de cette défaite pour retrouver son niveau en vue de la venue de Clermont, dans deux semaines.

Rugbyrama : Que retirerez-vous de ce match ?

Geoffrey Palis : Nous garderons quelques mouvements offensifs dans lesquels nous avons pu mettre en place des choses intéressantes... mais nous retirerons aussi nos erreurs commises, qu'elles soient individuelles, en défense, ou en attaque. Nous avons joué certains coups qui n'auraient pas dû l'être, et inversement. Nous sommes éliminés mais il ne faut pas broyer du noir. Nous allons nous servir de ces erreurs pour être mieux le week-end prochain et au top contre Clermont dans deux semaines.

Vous vouliez franchir un cap dans cette compétition. Que vous manque t-il encore ?

G. P. : Il nous manque encore de l'expérience, et de la rigueur face à ce genre d'équipe. A la mi-temps, on est encore dans le match. On fait une bonne reprise, mais on ne score pas et on encaisse un essai derrière. Nous devrons être plus réalistes, comme nos adversaires qui ne font pas de cadeau.

Avez-vous le sentiment que l'équipe a mieux abordé la compétition ?

G. P. : Je le pense oui. Nous avions une poule très relevée avec le Munster, Exeter et Gloucester. Malgré tout, l'équipe a su trouver les ressources pour vaincre le Munster et Exeter à Pierre-Fabre, alors que les Anglais comptaient dix victoires consécutives. A l'avenir, nous devrons aller chercher une victoire à l'extérieur.

Champions Cup - Jack Nowell (Exeter) contre Castres

Champions Cup - Jack Nowell (Exeter) contre CastresIcon Sport

La victoire bonifiée du Munster vendredi soir vous avait mis un coup sur la tête ?

G. P. : Il est sûr que ce n'est pas encourageant. Pour autant, ce n'est pas une excuse. Personne n'a triché. Tout le monde était motivé. Mais nous avons manqué de rigueur et de réalisme. Face à une équipe comme Exeter qui est la meilleure équipe d'Angleterre, cela ne pardonne pas.

Vous avez enchaîné ce soir votre troisième match, comment vous sentez-vous ?

G. P. : Je m'attendais à disputer un match avec un rythme supérieur, j'ai été servi. C'est ce genre de rencontre qui va me faire retrouver mon rythme. J'ai eu beaucoup de situations offensives et défensives à gérer, c'est bien. J'ai encore du déchet mais je dois progresser. Ce genre de match va m'aider. En tout cas, cela fait du bien d'enchaîner.

Contenus sponsorisés
0
0