Icon Sport

Champions Cup - Fulgence Ouedraogo (Montpellier) : "Un huitième de finale pour nous"

Ouedraogo : "Un huitième de finale pour nous"
Par Julien Louis via Midi Olympique

Le 17/01/2019 à 18:55Mis à jour Le 17/01/2019 à 18:58

CHAMPIONS CUP - Fulgence Ouedraogo, le troisième ligne leader emblématique héraultais est un des derniers survivants du seul quart de finale européen (H Cup) disputé par le MHR en 2013 (avec Nagusa, Paillaugue et Watremez ; Galletier et Nariashvili ne jouaient pas). Il se livre sans filtre avant ce premier rendez-vous couperet de la saison.

Midi Olympique : Sentez-vous une excitation particulière au sein du groupe avant de disputer cette "finale" pour la qualification vendredi à Edimbourg ?

Fulgence Ouedraogo : C’est comme si c’était un huitième de finale pour nous. C’est vrai que c’est un match important, un gros défi à l’extérieur, face à une belle formation d’Edimbourg. Pour l’équipe, c’est un gros test, vraiment. On va essayer de le préparer le mieux possible pour être performants là-bas et jouer à fond notre carte. Il faut qu’on le prépare comme un match différent, car ce n’est pas un « simple » match. C’est comme un match de phases finales, avec à la clé peut-être, un quart de finale de Champions Cup, le deuxième pour le club (après la défaite 36-14 à Clermont en 2013, N.D.L.R.) Ce serait quelque chose de fantastique.

Alors, comment prépare-t-on un match différent ?

F.O. : En cassant un peu les habitudes, en faisant des choses différentes (voir page match). Et en sentant aussi le groupe très concerné par cette rencontre.

Est-ce que ce match couperet et la Coupe d’Europe peuvent représenter une bouffée d’oxygène pour le MHR, qui connaît des difficultés en Top14, afin de vous faire repartir sur une nouvelle dynamique en championnat ?

F.O. : On l’espère. Mais la Coupe d’Europe n’est pas une compétition facile pour nous aussi. On y a connu des déboires même si pour l’instant nous sommes toujours en course. On aimerait bien entendu que ça soit quelque chose de positif pour notre saison. Et je le répète : vivre un quart de finale, certainement à l’extérieur, serait merveilleux pour le groupe.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0