Icon Sport

Champions Cup - Edimbourg a surpris Montpellier…. Sans mettre le feu au terrain, mais avec du rugby

Comment Edimbourg a surpris Montpellier…. Sans mettre le feu au terrain, mais avec du rugby
Par Jérôme Prevot via Midi Olympique

Le 22/01/2019 à 13:30Mis à jour Le 22/01/2019 à 14:08

CHAMPIONS CUP - Edimbourg s'est qualifié pour les quarts de finale six ans après, mais pas avec l'orgie de jeu attendue. Les Ecossais ont maté le MHR au niveau du pack avec une grosse mêlée et des mauls bien organisés. C'est sur l'un d'entre eux que l'ailier Graham a marqué, esseulé côté fermé. Mais nous avons remarqué deux points tactiques.

Les bonnes vieilles chandelles de Pyrgos

Édimbourg était attendu sur des phases de jeu flamboyantes. Mais son match fut bien plus fermé qu’attendu. Témoin : le nombre de chandelles du demi de mêlée Henry Pyrgos. Celui-ci a eu recours à cet arme à près de dix reprises, au bas mot et sans complexe. Visiblement, Édimbourg s’était préparé à un certain plan de jeu pour jouer la carte de l’occupation. Le club a joué 28 fois au pied pour 132 passes soit un coup de pied pour cinq passes. Contre Toulon, Édimbourg avait joué 17 fois au pied pour 215 passes, un coup de pied pour treize passes.

Mata, apparence trompeuses

Le speaker avait fait monter la pression. Viliame Mata était attendu comme le messie par les supporters locaux après son festival contre Toulon (une passe magique notamment). Au final, le numéro 8 fidjien a été solide, efficace, mais peut-être pas flamboyant. Ceci dit, il a parcouru 64 mètres, porté 19 fois le ballon et fait cinq passes. Contre Toulon, il avait fait 72 mètres, porté 17 fois le ballon pour ... trois passes. Comme quoi, les apparences sont parfois trompeuses. Mais contre Toulon, il avait fait un geste extraordinaire qui aboutit à un essai.

Contre Montpellier, il réussit un superbe offload qui fixa trois défenseurs avant de servir son centre, mais sans essai au bout. L’image a moins circulé mais le joueur n’a pas été si décevant, au final.

Contenus sponsorisés
0
0