Icon Sport

Champions Cup - Dimitri Szarzewski : "Mettre la première étoile sur le maillot du Racing"

Szarzewski : "Mettre la première étoile sur le maillot du Racing"
Par Rugbyrama

Le 06/10/2018 à 15:14

CHAMPIONS CUP - Le Racing 92, finaliste la saison passée et en 2016, va rentrer dans cette Champions Cup de pied ferme avec le déplacement aux Scarlets. Le capitaine des Franciliens, Dimitri Szarzewski, se projette sur cette nouvelle édition.

Rugyrama : Deux finales en trois ans, dans quel état d'esprit le Racing 92 va attaquer cette nouvelle campagne européenne ?

Dimitri Szarzewski : On veut faire mieux qu'en 2016 et la saison passée. On veut mettre la première étoile sur le maillot du Racing 92. On sait que ça va être dur car c'est une compétition très élevée et très courte. Il faut être efficace très vite, dès la phase de poule.

Que doit faire le Racing pour franchir ce palier et remporter la Coupe d'Europe ?

D.S. : J’espère qu'on aura retenu la leçon des années précédentes, qu'on aura appris de nos erreurs. Mais on doit garder ce qui a fonctionné. La conquête et la défense sont des points forts de notre équipe et il faut que ça le reste. Après, on doit s’améliorer sur la discipline et sur la manière d'attaquer. Depuis quelques années, toutes les équipes sont axées sur un jeu offensif. À nous d'essayer de mettre en place un jeu total.

Top 14 - Simon Zebo et Finn Russell (de dos) (Racing 92) contre Castres

Top 14 - Simon Zebo et Finn Russell (de dos) (Racing 92) contre CastresIcon Sport

Le recrutement réalisé par le club va dans ce sens ?

D.S. : Tout à fait. Le club a énormément d'ambition. Avec la venue de Finn Russell ou de Simon Zebo, le Racing 92 continue de grandir. Ce sont des joueurs qui ont l’habitude de participer à cette compétition. Ce sont des mecs qui savent mettre l'adversaire à la faute. J'espère qu'ils vont permettre à ce club de franchir ce palier est d'être enfin champion d'Europe.

Le Racing 92 fait parti des favoris pour cette Champions Cup...

D.S. : Je ne sais pas si on peut dire qu'on est favori. Il y a de très belles équipes. Une chose est sûre, c'est qu'on est ambitieux dans cette compétition. Si on arrive à ne pas faire de faux pas à domicile, et à bien négocier nos matchs à l'extérieur, on arrivera à sortir des poules. Après, les matchs à élimination directe, c'est une nouvelle compétition qui démarre.

Champions Cup - Dimitri Szarzewski (Racing 92) contre le Munster

Champions Cup - Dimitri Szarzewski (Racing 92) contre le MunsterIcon Sport

Le Top 14 peut il être un tremplin pour la Coupe d'Europe ?

D.S. : Pour le moment, on réalise un bon début de championnat avec deux victoires à l'extérieur chez des concurrents directs. Donc oui le championnat domestique nous permet de nous préparer à la Coupe d'Europe. Il nous permet d'emmagasiner de la confiance. Mais la Champions Cup est une compétition complètement différente. Ça va plus vite, il y a plus d'intensité. On en saura plus lors de la première journée face aux Scarlets le samedi 13 octobre.

Propos recueillis par Alexis Bargallo

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés