Icon Sport

Champions Cup - Castres termine sa campagne européenne en beauté

Castres a gagné plus qu’un match avant Clermont

Le 19/01/2019 à 20:27Mis à jour Le 19/01/2019 à 21:09

CHAMPIONS CUP - Dans un match sans enjeu, les Castrais l’ont emporté à Pierre Fabre (24-22). Vialelle par deux fois, Battle et Vaipulu sont les marqueurs côté CO alors que Trinder, Vellacott et Williams ont marqué pour Gloucester. Les hommes de Christophe Urios remportent le bonus offensif. Castres et Gloucester en ont fini avec la Coupe d’Europe cette saison.

Ce samedi soir, le Castres Olympique a gagné 24-22 face à Gloucseter. Ce succès bonifié lors de cette 6ème et dernière journée n’a servi à rien car les Tarnais et les Anglais étaient déjà éliminés de cette Champions Cup. Sauf qu’à une semaine du choc de Top 14 face à Clermont, le champion de France dans le doute a proposé une prestation solide lors d’un match avec ce genre de scénario qui forge un groupe. Et au bout de quelques six minutes d’arrêts de jeu, le banc de touche castrais a explosé de joie ! Non, le CO est bien éliminé et n’a encore pas réussi à se qualifier pour les phases finales cette saison. Mais les hommes de Christophe Urios ont gagné à l’arraché ce match qui semblait ne pas vouloir s’offrir à eux.

Les Gloustermen avait d’abord frappé sur leur première attaque après moins de deux minutes de jeu avec l’essai de Trinder. Alors que les Marine et Bleu tombaient trop de ballon pour exister malgré nombre de pénal'touches, Vellacott profitait d’un contre pour marquer à son tour. Mais à 14 à rien à la marque, les Castrais n’ont pas baissé l’échine. Et en partie grâce à un secteur clé dans ce match : la mêlée fermée. Si cet affrontement des avants a fait perdre beaucoup de temps de jeu effectif, il a eu le mérite de permettre aux habitués du stade Pierre-Fabre de dominer et ainsi rester dans ce match très rythmé.

La transformation de… Caballero !

Avec deux essais et une passe décisive, Vialelle a logiquement été élu homme du match. En 10 minutes (41e et 51e) autour de la mi-temps, le centre a offert tout son punch pour relancer les siens. Si l’essai de Williams à la 67e après passe au pied a fait croire que les Anglais avaient match gagné, c’était sans compter sur ce test grandeur nature des fameuses hormones des coéquipiers d'un Kockott a son meilleur niveau.

Avec un banc de touche castrais décisif et un Vaipulu excellent de bout en bout, les Tarnais ont cru en eux comme lors des phases finales 2018 qui les ont consacrés. Après l'essai de l'espoir par Batlle, c'est au bout d’interminables arrêts de jeu suite à plusieurs actions d’essais et une relance du bout des 22m que Vaipulu a récompensé les siens et son activité personnelle. Son essai en force au près a permis la gagne et la folie dans un stade Pierre-Fabre qui a ensuite souri sur la tentative de transformation manquée de… Caballero !

Alors que le Top 14 va reprendre ses droits pour les champions de France le weekend prochain avec la réception cinq étoiles de Clermont, le Castres Olympique a gagné plus qu’un match, bien que sans enjeux.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0