Icon Sport

Toulon qualifié mais pas comblé

Toulon qualifié mais pas comblé
Par Rugbyrama

Le 21/01/2018 à 11:47

Le point de bonus décroché à Llanelli permet au RCT de se qualifier en tant que meilleur deuxième. Avec plus de maîtrise, la première place était pourtant à sa portée. Si l'essentiel est assuré, les Varois eux-même enragent.

Après le glorieux tryptique 2013-2014-2015, le RCT vient de conclure un triplé d’un autre genre : pour la troisième année consécutive, il a décroché une place de meilleure deuxième, synonyme de quart à l’extérieur.

A dix minutes du verdict final, au Parc Y Scarlets, tous les scénarios restaient envisageables : un essai et les Toulonnais gagnaient le droit de recevoir à Mayol ; un coup de poignard gallois et ils se retrouvaient potentiellement éliminés. Finalement, le bonus défensif leur assure le minimum syndical avec cette septième qualification consécutive. "C’est mieux que rien mais ça ne me satisfait pas", souffle Hugo Bonneval.

Hugo Bonneval lors de RC Toulon / La Rochelle / 6e journée de Top 14

Hugo Bonneval lors de RC Toulon / La Rochelle / 6e journée de Top 14Getty Images

Ce dénouement paraît plutôt logique au regard de la campagne européenne tendue et indécise des Rouge et Noir. A l’exception de la réception de Trévise lors de la 5e journée, toutes leurs rencontres se sont achevées sur des scores très serrés (21-20 contre Llanelli, 29-30 en Italie, 24-20 puis 26-21 face à Bath). Le RCT n’a pas affiché suffisamment de maîtrise et de constance pour dominer cette poule ouverte sur le papier et ainsi s’offrir un quart à domicile.

A Llanelli, il a raté une dernière belle occasion. "On ne peut s’en prendre qu’à nous. Nous avons eu la main sur le match", confirme Anthony Belleau. Mais les Varois ont égaré trop de points en route, par maladresse ou choix stratégiques hasardeux.

Anthony Belleau (Toulon)

Anthony Belleau (Toulon)Icon Sport

" Galthié : "Le droit d'être un peu satisfaits""

Fabien Galthié n’en reste pas moins soulagé : l’essentiel est préservé. "On savait qu’il fallait prendre au moins un point, rappelle le manager. Nous avons le droit d’être un peu satisfaits de notre performance et de notre parcours européen. C’était difficile, surtout pour une équipe en transition. Il faut profiter de la qualification. Quand on voit les équipes qui vont rester au tapis".

Jocelino Suta & Fabien Galthié (Rugby Club Toulonnais)

Jocelino Suta & Fabien Galthié (Rugby Club Toulonnais)Icon Sport

Le plus dur commence tout de même pour les Rouge et Noir. S’ils connaîtront seulement dimanche soir leur adversaire, ils seront dans tous les cas dans la peau du concurrent, pas du favori. "J’ai bien en mémoire que ça fait deux ans que l’équipe s’incline à l’extérieur en quart", évoque Guilhem Guirado. Les Varois, défaits pour la sixième fois d'affilée à l'extérieur, devront hisser d’un ou deux crans leur niveau de performance pour passer du grand huit au dernier carré.

Guilhem Guirado - Toulon

Guilhem Guirado - ToulonIcon Sport

0
0