Icon Sport

Toulon a encore joué avec le feu

Toulon a encore joué avec le feu

Le 09/12/2017 à 18:23Mis à jour Le 09/12/2017 à 19:17

Toulon a eu toutes les peines du monde à venir à bout de Bath (24-20) ce samedi après-midi à Mayol. C’est finalement sur une ultime réalisation d’Anthony Belleau que les Varois ont signé un troisième succès consécutif en Champions Cup. Le RCT est premier de sa poule mais n’a pas encore chassé tous ses doutes.

Toulon a eu très chaud encore une fois ce samedi pour ce troisième acte sur la scène européenne. La chaleur est d’abord montée à Mayol avec une playlist d’hommage à Johnny Hallyday concoctée secrètement par le président varois, Mourad Boudjellal. Ensuite, le défi physique a été au rendez-vous sur le pré toulonnais. Toulon a beaucoup tenu le ballon mais souvent dans cet unique registre très frontal. Un manque d’alternance allié à des plaquages manqués et une mêlée en souffrance qui ont bien failli jouer un mauvais tour au RCT longtemps malmené par les joueurs anglais, le funambule Aled Brew en tête.

Belleau, la classe internationale

Puisqu’on parle d’ailier, Josua Tuisova a souffert ce samedi. Enrhumé sur son aile à plusieurs reprises, absent en attaque, il a surtout failli faire perdre son équipe avec une bévue complètement folle à l’heure de jeu. Le fidjien qui jouait vite une touche dans ses 22m mais jetait surtout un véritable parpaing à Chris Ashton obligé de dégager en catastrophe depuis son en-but. Un jeu au pied totalement dévissé par l’arrière anglais qui atterrissait dans les bras de Jonathan Joseph pour le deuxième essai de Bath… Action dingue qui redonnait l’avantage aux Anglais et n’a pas manqué d’agiter les supporters britanniques sur la toile parlant d’un joli cadeau de Noël de leur compatriote. Toulon s’en est donc remis à son banc qui a fait la différence dans les derniers instants de la partie. Facundo Isa d'abord puis surtout Anthony Belleau. L'ouvreur néo-international auteur d’un magnifique coup de pied rasant pour lui même dans le dos de la défense qui offrait le troisième essai et la victoire aux siens.

Mathieu Bastareaud

Mathieu BastareaudIcon Sport

Le RCT a encore frôlé la correctionnelle mais s’en sort finalement très bien avec un troisième succès consécutif en Champions Cup (24-20). Et même si les prestations de Mathieu Bastareaud, Ma’a Nonu et Duane Vermeulen en défense ainsi qu’au sol ont beaucoup aidé, les Varois vont devoir trouver beaucoup plus d’alternance et de fluidité dans leur jeu avant la deuxième confrontation face à Bath. Samedi prochain (17h30), ce ne sera pas la même musique au Recreation Ground.

Contenus sponsorisés
0
0