Icon Sport

Sinzelle : "À nous de bien finir"

Sinzelle : "À nous de bien finir"

Le 13/01/2018 à 00:21Mis à jour Le 13/01/2018 à 08:54

L'ailier de formation Jérémy Sinzelle va occuper l'ouverture, samedi contre l'Ulster, pour la 5e journée de Champions Cup. Le joueur maritime rappelle notamment que La Rochelle, qui s'est mise dans une position favorable pour la suite de la compétition, ne doit pas gâcher cette opportunité.

Comme au match aller à Marcel-Deflandre contre l’Ulster, fin octobre, l'ailier de formation Jérémy Sinzelle va occuper l’ouverture, ce samedi, pour la 5e journée en Irlande du Nord. Il est cette fois titulaire. À l’aller, il était entré en remplacement de Ryan Lamb, blessé. Contraint de faire des choix et de se passer de l’Anglais et de Brock James, le staff maritime remet donc Sinzelle à l’ouverture, lui qui avait débuté le Top 14 contre Brive de la même manière.

“Il faut essayer de refaire la même chose qu’on a fait à la maison (victoire 41 à 17, ndlr), disait-il jeudi. C’est-à-dire qu’il faut bien défendre et dès qu’on a le ballon, bien le tenir pour les mettre en difficulté.” Facile à dire. D’autant qu’après la défaite au Leinster (38 à 7), dimanche dernier, et l’impossibilité d’une défaite ce samedi contre La Rochelle sous peine d'élimination, les joueurs de Belfast ont sans doute les oreilles taillées en pointe.

Jeremy Sinzelle et Pierre Aguillon (au second plan), pour La Rochelle, face à l'Ulster - Champions Cup - 22 octobre 2017

Jeremy Sinzelle et Pierre Aguillon (au second plan), pour La Rochelle, face à l'Ulster - Champions Cup - 22 octobre 2017Getty Images

Bien finir

Pour Jérémy Sinzelle, l’une des clés sera la gestion. “Il faudra mettre du jeu au pied pour l’occupation et les mettre sous pression et pas du jeu au pied pour leur rendre le ballon. On peut prendre des séquences et ça peut être très long en Ulster. On s’est mis dans une situation favorable. Il y a un gros challenge qui nous attend ce week-end.” L’ancien Parisien est aussi perspicace et a bien lu le règlement. Il rappelle en effet qu’en finissant parmi les trois meilleurs premiers, l’opportunité sera donnée à La Rochelle de jouer le quart de finale ainsi que la demie à domicile.

Un avantage non négligeable quand on connaît la solidité des Maritimes chez eux, seulement une défaite la saison dernière (contre Gloucester en Challenge Cup) et pour le moment aucune lors de l’exercice 2017-2018. “On a de la chance de s’être mis dans de bonnes conditions. À nous de bien finir sur ces deux derniers matchs, termine l’Azuréen. Mais on ne va pas se mentir, il faut d’abord montrer un beau visage contre l’Ulster.” Non, il ne faut pas se mentir car tout reste à faire.

Contenus sponsorisés
0
0