Getty Images

RUGBY - CHAMPIONS CUP - Yacouba Camara : "La Coupe d'Europe, c'est un autre monde"

Camara : "La Coupe d'Europe, c'est un autre monde"

Le 15/10/2017 à 08:00Mis à jour Le 15/10/2017 à 08:24

CHAMPIONS CUP - Le MHR s'est incliné sur la pelouse du Leinster (24-17), ce samedi, pour son entrée en lice dans la compétition. Yacouba Camara revient sur ce revers. Le flanker héraultais admet que son équipe a d'abord eu du mal à s'adapter au rythme de la Coupe d'Europe, avant de réagir en deuxième période.

Que retenez-vous : la défaite ou le point de bonus défensif ?

Yacouba Camara : Le sentiment, c'est la frustration. On a eu beaucoup d'occasions d'essais en fin de partie, on en a "brûlé" trop. D'où la frustration et le regret. Malgré le déchet, nous ne sommes pas loin. C'est donc qu'il y avait moyen de faire quelque chose ici.

Votre première période est particulièrement pauvre, avec huit en-avants dans la première demi-heure…

Y.C. : Bien sûr que c'est énorme. On commet huit en-avants, c'est beaucoup trop. Nous sommes aussi tombés sur une belle équipe, avec une défense très pressante. Nous ne sommes pas habitués à avoir en face une défense qui monte aussi rapidement. Je trouve qu'on a rectifié le tir en deuxième période, par le jeu et le dynamisme.

Dans quelle mesure l'absence d'Aaron Cruden vous a pénalisés ?

Y.C. : Je n'accable pas Thomas (Darmon), je le félicite même. C'est un jeune joueur qui a porté haut les couleurs de Montpellier. Il s'est bien débrouillé. Mais il nous a parfois manqué une personne d'expérience, qui connaît le jeu et maîtrise le match. Il était prévu qu'Aaron (Cruden) soit là mais il s'est blessé en dernière minute. Il a fallu faire sans lui.

" En deuxième mi-temps, on s'est mis au niveau du Leinster"

Vous avez semblé souffrir énormément de la vitesse d'exécution du Leinster...

Y.C. : Nous avons un jeu plus direct que le Leinster, c'est sûr. Mais je trouve que nous nous sommes bien adaptés après la pause en mettant plus de rythme, avec de meilleurs déblayages. En deuxième mi-temps, on s'est mis au niveau du Leinster. Et donc de la Coupe d'Europe.

L'écart avec le Top 14 se situe-t-il principalement sur ce critère ?

Y.C. : Ça va plus vite, c'est clair. Si nous avions fait ce même match au Stade français, la semaine dernière, nous aurions certainement obtenu un bon résultat. La Coupe d'Europe change clairement le niveau du jeu et surtout la vitesse. C'est un autre monde.

Contenus sponsorisés