Icon Sport

Racing 92 : Comment joue le Munster ?

Racing 92 : Comment joue le Munster ?
Par Rugbyrama

Le 21/04/2018 à 15:31Mis à jour Le 21/04/2018 à 15:32

Sûr de ses forces et d'un collectif très stable, le Munster possède nombre d'arguments pour faire plier le Racing 92 à Chaban-Delmas. Focus sur le jeu d'une de toutes meilleures équipes d'Europe.

Quelques mois après le Grand Chelem du XV du Trèfle, le rugby irlandais montre encore une fois qu'il est bien au sommet du rugby européen. Le Leinster et le Munster sont effectivement en demi-finale de Champions Cup. Et le dernier cité, qui affrontera demain le Racing 92 dans le mythique stade de Chaban-Delmas de Bordeaux, ne manque pas d'argument pour se hisser une nouvelle fois en finale.

Les deux adversaires se connaissent bien, puisqu'ils étaient dans la même poule qualificative, tout comme le Castres olympique de Christophe Urios, qui a eu l'occasion de se pencher sur le jeu du Munster : "La grande marque de fabrique de cette équipe du Munster est sa capacité à mettre son adversaire sous pression. Par sa conquête, son organisation collective, ses ballons portés, ainsi que la puissance qu'elle est capable de mettre sur la ligne d'avantage, le Munster sait faire déjouer n'importe quelle équipe. L'enjeu réside donc dans le fait d'absorber cette pression, et de la renverser. Après, le Munster possède aussi des individualités capables de faire des différences... Je pense notamment à Simon Zebo. Keith Earls est blessé, mais encore une fois, la force de cette équipe ne se limite pas à des individus, mais à son organisation collective sans faille."

" Jusqu'à maintenant, il nous ont plutôt attaqués au coeur... Travers"

Vous l'aurez compris, le Munster est une équipe qui use, malaxe et concasse par son puissant pack d'avants si bien organisée qu'elle est capable de vous coller une trentaine de temps de jeu consécutifs sans faire la moindre faute. Seulement, elle est aussi capable de terribles contres grâce aux individualités. Interrogé à ce sujet, le coentraîneur Laurent Travers reconnaissait qu'il avait bien des difficultés à prédire ce que le Munster préparait : "Ils disent qu'ils veulent nous attaquer sur les extérieurs ? Alors ils feront l'inverse ! C'est tellement difficile à dire à l'avance... Je ne sais pas où ils nous attaqueront à Bordeaux. La seule chose ce que je sais, c'est qu'on les a joué à deux reprises en poule et que jusqu'à présent, ils nous ont plutôt attaqués au cœur."

Faut-il donc s'attendre à un choc d'avant ? Peut-être. Seulement, les Munstermen sont de vrais Irlandais : ils pratiquent un jeu très "cadré, précis", dixit Travers. Comme ils sont très bien organisés, ils sont capables de mettre énormément de vitesse dans leur jeu. La mission des Racingmen réside donc en cela : s'ils veulent vaincre, ils devront désorganiser les Munstermen. Absorber leur pression et la renverser. Ralentir leurs sorties de balle, ne pas concéder le moindre centimètre sur la ligne d'avantage. Pas simple. Mais une finale de Coupe d'Europe est en jeu.

Contenus sponsorisés
0
0