Icon Sport

Qui peut se qualifier, quel match sera décisif ? Tout ce qu’il faut savoir sur la 5ème journée

Qui peut se qualifier, quel match sera décisif ? Tout ce qu’il faut savoir sur la 5ème journée
Par Rugbyrama

Le 12/01/2018 à 10:11Mis à jour Le 12/01/2018 à 13:52

On approche du dénouement de cette phase de poules de Champions Cup. A deux journées de la fin, on vous relève tout ce qu’il faut savoir sur cette 5ème journée.

*Rappel du règlement : les 5 premiers sont qualifiés pour les quarts de finale. Les quatre meilleurs premiers reçoivent chez eux pour le quart de finale. Pour les trois dernières places, ce sont les trois meilleurs deuxièmes qui auront la chance d’accéder à la phase finale de la compétition. Dernière règle et pas des moindres, les deux meilleurs premiers de tous les groupes réunis reçoivent le quart de finale à domicile mais également la demi-finale en cas de victoire.

Groupe A : La Rochelle peut perdre sa première place

En réalisant un début de compétition parfait avec 15 points gagnés sur 15 possibles, les Rochelais s’assuraient presque une qualification tranquille pour les quarts de finale à domicile. Leur contre performance aux Wasps le 17 décembre (21-3) complique les choses. L’Ulster, deuxième avec 13 points reçoit les Maritimes ce week-end et peuvent les dépasser au classement. Les Wasps, troisième du groupe avec 10 points ne sont pas maîtres de leur destin. Les joueurs de Patrice Collazo peuvent toutefois se qualifier directement pour les quarts de finale en cas de victoire bonifiée en Irlande. En cas de défaite avec le bonus défensif, les jaune et noir seraient à 16 points, l’Ulster à 17 points, soit 2 unités d'avance sur les Wasps qui devraient prendre 5 points contre les Harlequins, déjà éliminés. La dernière journée serait décisive car les Wasps recevront l’Ulster et La Rochelle accueillera les Harlequins à Marcel-Deflandre.

Patrice Collazo (La Rochelle)

Patrice Collazo (La Rochelle)Icon Sport

Groupe B : Les Saracens dos au mur, Clermont pour un quart à domicile

Les Saracens seront-ils éliminés de la Champions Cup dès la phase de poules ? Les doubles tenants du titre, troisième avec 11 points, se déplacent chez les Ospreys (2ème, 13 points). En cas de défaite à 0 point, les Sarries seront éliminés avant même la dernière journée. Une victoire chez les Ospreys relancerait le suspense dans ce groupe B. Pas forcément pour la première place, acquise sauf cataclysme aux Clermontois, premiers avec 18 points. Mais pour une place parmi les 3 meilleurs deuxièmes. Avec un succès et donc 15 points potentiels, les coéquipiers de Billy Vunipola, de retour le week-end dernier (et déjà en grande forme), auraient une bonne chance de finir meilleur deuxième, avec la réception de Northampton lors de la dernière journée. Pour Clermont, il s’agira de confirmer leur première place en Angleterre contre Northampton. Les Jaunards ont en ligne de mire une des deux premières places sur l’ensemble des groupes et donc la réception du quart à domicile et d’une potentielle demi-finale. Pour défier Northampton, Frank Azéma aura à sa disposition Toeava, blanchi par la commission de discipline et pourra compter sur le retour du centre international, Rémi Lamerat.

Brad Barritt (Saracens) & Dan Biggar (Ospreys) - Saracens v Ospreys le 21/10/2017

Brad Barritt (Saracens) & Dan Biggar (Ospreys) - Saracens v Ospreys le 21/10/2017Icon Sport

Groupe C : Leinster pour la qualif, Montpellier peut encore y croire

Le Leinster aimerait bien également recevoir le quart et une hypothétique demi-finale à domicile. Premiers avec 18 points, comme Clermont, il reçoivent Glasgow avant de se déplacer à Montpellier. La troupe de Vern Cotter peut encore croire à la qualification mais il faudra faire un résultat ce week-end sur le terrain des derniers vainqueurs de la Premiership, les Chiefs d’Exeter. Les Montpelliérains ont un calendrier difficile pour finir dans les trois meilleurs deuxièmes. En récoltant un potentiel bonus défensif en Angleterre, il faudrait impérativement battre le Leinster lors de la dernière journée à L’Altrad Stadium pour être à 18 points. L’année dernière, les trois équipes repêchées avaient respectivement 16, 18 et 19 points (Toulon, Toulouse et Glasgow).

Yacouba Camara (Montpellier Hérault Rugby) lors du match contre les Exeter Chiefs le 22/10/2017

Yacouba Camara (Montpellier Hérault Rugby) lors du match contre les Exeter Chiefs le 22/10/2017Icon Sport

Groupe D : le Racing pour l’espoir, le Munster pour la qualif

L’homogénéité de ce groupe devrait sans doute ne réserver qu’une place pour la qualification. Le Racing 92 est actuellement deuxième avec 4 points de retard sur le Munster (1er, 15 points) qu’ils accueillent ce week-end. Victoire impérative pour continuer à rêver d’une qualification. Imaginons une victoire à 4 points : à égalité avec le Munster, les Racingmen se déplaceront à Leicester alors que le Munster recevra Castres, pratiquement éliminé. Une victoire bonifiée ce week-end permettrait aux Franciliens d’avoir les cartes en mains pour leur qualification. Les Munstermen l’avaient emporté 14 à 7 au match aller.

Maxime Machenaud (Racing 92) lors du match contre le Munster le 21/10/2017

Maxime Machenaud (Racing 92) lors du match contre le Munster le 21/10/2017Icon Sport

Groupe E : Toulon ne doit pas laisser passer sa chance

Depuis le début de la compétition, les Toulonnais jouent à se faire peur. Deux victoires avec un petit point d’avance et une défaite à Bath de 5 points (26-21). A deux journées de la fin, le club français est deuxième à égalité avec Bath (13 points). Alors pour la réception de Trévise ce week-end, les joueurs de Fabien Galthié doivent prendre le bonus offensif avant un déplacement chez les Scarlets lors de la dernière journée. Il serait dommage de terminer meilleur deuxième avec une poule globalement accessible et de devoir se déplacer chez un des meilleurs premiers en quarts de finale. La rencontre entre Bath et les Scarlets devra être observée de près car les Gallois iront jouer leur va-tout en Angleterre pour la qualification. Jusqu’au bout, cette poule se jouera probablement à un point près. En cas de victoire des Scarlets à Bath, la dernière journée verrait se jouer une véritable finale pour la première place avec les Toulonnais.

Bath - Rugby Club Toulonnais le 16/12/2017

Bath - Rugby Club Toulonnais le 16/12/2017Icon Sport

Par Paul Arnould

Contenus sponsorisés
0
0