Icon Sport

Priso : "Je vais arriver, je vais tout découvrir"

Priso : "Je vais arriver, je vais tout découvrir"

Le 22/01/2018 à 11:14Mis à jour Le 22/01/2018 à 11:18

Oscar de la semaine Midi-Olympique, le pilier gauche de La Rochelle Dany Priso rejoint ce lundi matin Marcoussis. Dimanche, il a été l’un de ceux à pousser dans le sens d’une qualification en quart de finale de Champions Cup.

Face à une défense des Harlequins “qui plaque, qui se relève, qui impulse”, le pilier gauche de La Rochelle Dany Priso a montré, dimanche, qu’il n’était pas décontenancé. À sa façon, c’est-à-dire avec la mobilité qui le caractérise dans le jeu avec ou sans ballon, le joueur de 24 ans a avancé. Il tombe, il se relève, et continue. Une activité qui ne s’estompe pas. Avec huit passes, il est le joueur du pack d’avants qui a été le plus prolifique pour ses partenaires. En mêlée fermée, sa puissance et son ancrage ont servi énormément face aux Anglais.

Avec un ballon rendu glissant par la pluie, il fallait assurer les transmissions. C’est ce qu’il a fait. Par son placement et le cours du jeu qu’il suit, il est au coeur des deux essais rochelais. Sur le premier, c’est lui qui assure la liaison entre Alexi Balès et Jérémy Sinzelle, permettant d’envoyer Pierre Aguillon à dame. Voilà pour l’acte 1. Une mise en bouche avant le second.

Dany Priso (La Rochelle) vs Harlequins le 21/01/2018

Dany Priso (La Rochelle) vs Harlequins le 21/01/2018Icon Sport

C’est sur celui-ci que Priso a montré toutes ses qualités et sans doute aussi pourquoi il a été appelé par le staff des Bleus pour préparer le match contre l’Irlande du tournoi des Six-Nations. Au soutien de Mathieu Tanguy, il fait parler son explosivité et évite un plaquage. D’un crochet, il laisse dans le vent un autre défenseur avant de cadrer pour passer à Kini Murimurivalu. C’est propre et efficace.

Kini Murimurivalu (La Rochelle) vs Harlequins le 21/01/2018

Kini Murimurivalu (La Rochelle) vs Harlequins le 21/01/2018Icon Sport

Ce lundi matin, au lendemain d’un quart de finale de Champions Cup décroché pour la première fois par La Rochelle, Dany Priso va poursuivre sa découverte du haut niveau, en rejoignant Marcoussis. “Je ne connais pas du tout, je ne sais pas comment ça se passe, disait-il dimanche soir. Les deux autres qui ont été appelés (Kevin Gourdon et Geoffrey Doumayrou, ndlr) ont un peu plus d’expérience là-dessus. Moi, je vais arriver, je vais tout découvrir, je ne connais pas le staff, je connais personne.” Mais ce n’est pas une raison pour être attentiste. “J’y vais pour jouer, bien sûr, pas pour regarder les autres, j’ai des objectifs, poursuivait-il. Mais j’ai deux gros joueurs devant moi (Jefferson Poirot et Eddy Ben Arous, ndlr), c’est à moi de faire mes preuves.” Avec La Rochelle, il en a déjà fait certaines.

0
0