Icon Sport

Les différents scénarios imaginés pour la dernière journée

Les différents scénarios imaginés pour la dernière journée
Par Rugbyrama

Le 20/01/2018 à 10:43Mis à jour Le 20/01/2018 à 10:47

Ce week-end, c’est la dernière journée de la phase de poules de la Champions Cup. Le suspense demeure entier quand on sait que 13 équipes peuvent encore se qualifier pour les quarts de finale. Nous avons imaginé des scénarios, du plus improbable au plus « frenchie ».

Le scénario le plus probable

Dans cette Coupe d’Europe, la qualification, et encore plus particulèrement cette année, sera très serrée. Dans un scénario le plus probable, nous voyons La Rochelle s’imposer à domicile avec le bonus contre les Harlequins, déjà éliminés. Dans l’autre match de la poule, les Irlandais de l’Ulster devraient s’imposer chez les anglais des Wasps dont la défaite contre les Queens a sensiblement diminué les chances de qualification. Dans la poule 2, malgré la contre performance à Northampton, Clermont devrait réagir à domicile face aux Ospreys et ainsi valider leur première place. Les Saracens, double champion d’Europe, ne devrait pas réussir à accrocher le wagon des quarts de finale malgré une victoire bonifiée face aux Saints.

Morgan Parra (ASM Clermont)

Morgan Parra (ASM Clermont)Icon Sport

Leinster, seule équipe déjà qualifiée, est assuré de finir en tête de la poule 3 malgré une défaite à Montpellier. Dans le marasme anglais, Exeter tiendra selon nous son rang lors de son déplacement à Glasgow et ramènera une victoire bonifiée. Leur bonne différence de points (actuellement 28) devrait faire le reste et permettre au champion d’Angleterre d’accéder aux quarts de finale.

La victoire du Racing 92 contre le Munster a, elle, rebattu les cartes de la poule 4. Désormais à un petit point des Irlandais, les Racingmen joueront leur qualification sur le terrain des Tigers de Leicester. Et même si les Anglais restent sur un terrible 39 à 0 contre les Castrais, les coéquipiers de Ben Youngs, qui vient de prolonger, voudront terminer leur campagne européenne sur une bonne note. D’où la difficulté pour le Racing de ramener 5 points de leur déplacement au Welford Road Stadium. Le Munster, quant à lui, ne devrait pas avoir de mal à disposer de Castres, dont la composition n’est pas franchement disposée, du moins sur le papier, pour faire un énorme résultat en Irlande.

Dimitri Szarzewski - Racing (Racing 92 - Munster) Champions Cup

Dimitri Szarzewski - Racing (Racing 92 - Munster) Champions CupIcon Sport

Enfin, la poule 5 est la plus difficile à pronostiquer. Même si les Toulonnais sont premiers, le contenu des matchs depuis le début de la compétition n’incite pas à l’optimiste. Des matchs gagnés dans les dernières minutes et un constat non négligeable : les Toulonnais jouent à se faire peur. Malgré cela, depuis que Mourad Boudjellal est à la tête du club, Toulon s’est toujours qualifié en quart de finale. C’est pour cette raison que nous voyons les Rouge et Noir prendre un point chez les Gallois et se qualifier à la différence de points, au détriment du Racing 92.

Les équipes qualifiées :

1/ Leinster (24)

2/ Clermont (22)

3/ Munster (21)

4/ La Rochelle (21)

5/ Scarlets (21)

6/ Ulster (21)

7/ Exeter (19)

8/ Toulon (19)

Le scénario le plus « frenchie »

Pourquoi ne pas rêver d’un scénario 100 % français ? La performance, bien qu’extrêmement difficile et douteuse, n’est pas impossible. Il serait d’ailleurs cocasse pour ne pas dire burlesque que les 6 clubs français se qualifient pour les phases finales alors que le XV de France défraye la chronique depuis quelques semaines.

Rene Ranger (La Rochelle)

Rene Ranger (La Rochelle)Icon Sport

Pour que l’improbable devienne réel, et l’irrationnel crédible, certains résultats devront tous aller en la faveur des clubs français. Dans la poule 1, La Rochelle devra s’imposer avec le bonus offensif. Rien d’insurmontable quand on connait le régime des Rochelais à domicile depuis deux ans. En revanche, les Irlandais de l’Ulster devront passer eux à côté de leur match contre les Wasps, dont la rébellion sera fatale après la déconvenue aux Harlequins. Une défaite non bonifiée par plus de 10 points d’écarts et l’Ulster ne retrouverait avec 17 points. Pour Clermont, la donne ne change pas. En gagnant contre les Ospreys, les Jaunards s’assureraient de terminer en tête de leur poule. Les Saracens, eux, déçus après leur match nul contre les Ospreys et toujours en déliquescence, ne parviendront pas dans ce scénario, à prendre le bonus offensif contre Northampton. Deuxièmes avec 17 points et une mauvaise différence de points (11 pour le moment), les Sarries verraient les quarts de finale devant leur télévision. La malchance des clubs anglais cette saison pourrait aussi perdurer avec la poule 3.

Northampton vs ASM Clermont

Northampton vs ASM ClermontGetty Images

Montpellier, emmené par un grand Louis Picamoles par exemple, ferait une magnifique performance et battrait le Leinster en marquant quatre essais ou plus. De son côté, Exeter craquerait dans le froid de Glasgow et prendrait seulement le bonus défensif. D’autant qu’il ne faut pas oublier que les Ecossais sont premiers de la Ligue Celte, avec 15 points d’avance sur le Munster, rien que ça. Les Chiefs ne sont donc pas assurés de rentrer victorieux. Si pour le moment, le scénario est toutefois plausible, il faut être très imaginatif à l’heure de parler de la poule 4. En effet, le CO peut encore se qualifier. Tout comme le Racing 92. Pour le premier cité, l’exploit devra passer par un succès bonifié au Munster. Par plus de 25 points. Le match d’une vie pour les Kockott, Dumora, Combezou et compagnie et les Castrais réaliseraient une véritable « remontada ». Les Ciels et Blancs du Racing assureraient eux une victoire à Leicester pour terminer en tête de la poule. Enfin, les Toulonnais pour leur finale de la poule contre les Scarlets pourraient sortir victorieux de leur déplacement. Un point suffirait à l’équipe galloise pour accéder aux phases finales. Le 100 % des équipes françaises entraînerait par ricoché un zéro pointé pour les clubs anglais. Alléchant non ?

Les équipes qualifiées :

1/ Leinster -> 23 points

2/ Toulon -> 23 points

3/ Clermont -> 22 points

4/ La Rochelle -> 21 points

5/ Racing 92 -> 19 points

6/ Scarlets -> 18 points

7/ Montpellier -> 18 points

8/ Castres -> 17 points (+ 22 diff). L’Ulster et les Saracens pas qualifiés avec +20 et +21 en différence de points

Le scénario le plus fou

Imaginez seulement : les cinq troisièmes actuellement des poules, qualifiés pour les quarts de finales. Un immense rebondissement, à peine croyable mais pourtant imaginable. Pour cela, il faudrait un sacré concours de circonstances. Tout d’abord que les Rochelais perdent sans bonus, dans leur antre de Deflandre. Mais ce n’est pas tout. Les Wasps devront réaliser un festival contre l’Ulster avec un succès bonifié et ne laisser aucun point aux Irlandais. Alors premiers avec 17 points devant l’Ulster, les Anglais verraient les quarts de finale.

Liam Williams (Saracens)

Liam Williams (Saracens)Icon Sport

Pour que les Saracens se qualifient, il est déjà obligatoire que Clermont s’impose contre les Ospreys. Cela permettrait aux Sarries de terminer meilleur deuxième grâce à leur succès à 5 points contre Northampton. Montpellier peut également encore rêver d’une qualification. En corrigeant le Leinster, les Montpelliérains pourraient se positionner derrière les Irlandais, tout en espérant une défaite d’Exeter à Glasgow. Envisager une victoire du CO au Munster est déjà assez loufoque. Alors imaginez si l’équipe de Christophe Urios réussissait l’exploit de l’emporter avec le bonus offensif, et terminait en tête de la poule 4 ! Avec un succès bonifié et une défaite du Racing à Leicester, Castres serait premier de sa poule. Une performance que pourrait s’inspirer Bath, actuellement troisième de sa poule. Battre Trévise en empochant 5 points, la mission n’est pas si infaisable. Espérer une victoire de Toulon aux Scarlets, à zéro point pour les Gallois, c’est un petit peu plus compliqué. Pourtant, tous ces résultats peuvent se réaliser, et montreraient une nouvelle fois, la beauté de la Coupe d’Europe.

Les équipes qualifiées :

1/ Leinster -> 23 points

2/ Clermont -> 22 points

3/ Toulon -> 22 points

4/ Wasps -> 17 points

5/ Castres -> 17 points

6/ Montpellier -> 18 points

7/ Bath -> 18 points

8/ Ulster -> 17 points

Paul Arnould

0
0