Rugbyrama

Le Munster assure sa qualification et attend Toulon en quart

Le Munster assure sa qualification et attend Toulon en quart

Le 21/01/2018 à 18:52Mis à jour Le 21/01/2018 à 19:13

Après une première période poussive, les Munstermen ont accéléré en seconde période face à des Castrais dépassés (48-3). Ils joueront à domicile contre Toulon en quarts de finale.

Castres prend l’eau au Munster

Le Castres Olympique a pris l’eau en Irlande dimanche. Avant le match avec un coup d’envoi décalé de 3 heures à cause d’un terrain gorgé d’eau en raison de fortes précipitations. Puis pendant la partie avec la pluie d’offensives de la belle équipe du Munster. Ce n’était pas le jour pour prendre la province irlandaise de plein fouet. Le club tarnais s’incline 48-3.

Terrain innondé du Munster vs Castres le 21/01/2018

Terrain innondé du Munster vs Castres le 21/01/2018Icon Sport

Match décalé

C’était un match pour l’honneur côté castrais. Avec la victoire (synonyme de qualification) du Racing 92 en début d’après-midi dimanche sur la pelouse de Leicester (20-23), le dernier match de poule du CO perdait de son intérêt pour les Tarnais qui ne pouvaient plus espérer à un exploit et une qualification en quart de finales. Décalé de 3h en raison de fortes pluies ayant dégradé la pelouse de Thomond Park, le match Munster – Castres avait alors seulement un attrait pour les Irlandais qui voulaient s’assurer la première place de cette poule 4. Tandis que les Racingmen devaient espérer un exploit des Castrais pour doubler les Munstermen sur le fil au classement et s’emparer de la première place. Mais Castres a vite du céder face à l’ogre irlandais.

CJ Stander (Munster) vs Castres le 21/01/2018

CJ Stander (Munster) vs Castres le 21/01/2018Icon Sport

En pensant au Racing…

Le Racing, les Castrais y pensaient aussi en entrant sur la pelouse. Pas uniquement pour tenter de finir une bonne note et ainsi de « filer un coup de main indirect » aux Franciliens. Non, si les Tarnais avaient le Racing dans un coin de leur tête, c’est surtout car il s’agit du prochain adversaire du CO à Pierre-Fabre samedi prochain, en Top 14. Les joueurs de Christophe Urios débutaient bien la partie, même s’ils avaient quelques difficultés à casser la défense irlandaise. Kockott validait d’une pénalité le quart d’heure de domination tarnaise (3-0, 14e). Ensuite par contre, les choses se corsaient. Le Munster pouvait mettre en place son jeu. Pragmatiques, forts en mêlée, les Irlandais poussaient les Français à la faute. Thomas Combezou payait la note en récoltant un carton jaune (32e). En infériorité numérique, Castres subissait avant d’encaisser rapidement un essai par l’ailier Earls (13-3, 35e).

Simon Zebo (Munster) vs Castres le 21/01/2018

Simon Zebo (Munster) vs Castres le 21/01/2018Icon Sport

Le Munster déroule

En deuxième période, le Munster déroulait. En marquant sur un maul (Marshall, 44e), puis par un essai de pénalité après une interminable séquence de mêlées (57e). Un nouvel essai était inscrit grâce aux cannes de son feu follet Zebo servi par Earls (60e). Et le Munster scorait encore par une charge percutante du jeune Wootton (68e). Le CO en souffrance encaissait même un dernier essai sur groupé pénétrant dans les arrêts de jeu du match par Cronin (80e + 2). Sous la pluie de Thomond Park, le Munster s’imposait finalement 48-3 devant le Castres Olympique. Les Irlandais s’offrent ainsi un 17e quart de finale de leur histoire avec en bonus la première place de la poule. En face, les Castrais finissent 3e de cette poule avec 2 victoires, 1 nul et 3 défaites. Forts de cette expérience, les Tarnais vont très vite se remobiliser sur le championnat de Top 14.

0
0