Rugbyrama

Clermont en patron, les Saracens sauvés : Le bilan de la phase de groupes

Clermont en patron, les Saracens sauvés : Le bilan de la phase de groupes
Par Eurosport

Le 21/01/2018 à 20:14Mis à jour Le 22/01/2018 à 01:00

La dernière journée de Champions Cup a rendu son verdict. Dans les satisfactions, La Rochelle a décroché sa première qualification pour les quarts de finale de la grande Coupe d’Europe. Les Saracens, eux, ont été sauvés par les Wasps et verront bien les phases finales.

Les satisfactions : Clermont en patron, première historique pour La Rochelle

Clermont a assuré sa qualification à domicile contre les Ospreys (24-7). Au terme d’un match parfaitement géré par les Jaunards sous l’instar d’un Morgan Parra encore éblouissant, les Clermontois terminent premiers de leur poule et deuxièmes au classement général. Dans une poule très relevée avec les Saracens et les Ospreys comme principaux adversaires, les joueurs de Frank Azéma ont réalisé un parcours presque sans faute et pourront attendre le Racing 92 sereinement en quarts de finale. Une nouvelle fois cette année, et malgré de nombreux blessés, Clermont s’est conduit en patron et est un des grands favoris à la victoire finale. Pour La Rochelle, la première participation à la Champions Cup est d’ores et déjà une grande réussite.

Une qualification historique pour les quarts de finale, notamment grâce à leur début de compétition parfait (15 points sur 15 possibles). Même si les trois dernières rencontres ont été plus compliquées, les Rochelais ont assuré l’essentiel avec leur victoire contre les Harlequins (16-7). Nonobstant la joie d’une première historique, les Jaune et Noir peuvent toutefois avoir quelques regrets de ne pas avoir réussi à décrocher un quart de finale à Marcel-Deflandre. Cependant, en étant moins transcendants ce week-end, les Rochelais ont serré le jeu et, au courage, sont parvenus à tenir la draguée haute et à venir à bout de "Quins" qui n’avaient rien à perdre, n’y à gagner. La Rochelle se déplacera donc en mars prochain aux Scarlets, pour pourquoi pas rêver d’une demi-finale. Ils en ont du moins les capacités.

Morgan Parra (ASM Clermont) lors du match contre les Ospreys le 20/01/2018

Morgan Parra (ASM Clermont) lors du match contre les Ospreys le 20/01/2018Icon Sport

Les déceptions : Montpellier laisse passer sa chance, Toulon qualifié mais deuxième

Le MHR avait une belle opportunité à jouer contre le Leinster. Une victoire bonifiée contre les Irlandais et les Montpelliérains pouvaient terminer parmi les meilleurs deuxièmes. D’autant plus qu’Exeter s’est incliné dans le même temps en Ecosse contre Glasgow. Pourtant, malgré une bonne première mi-temps, les coéquipiers de Louis Picamoles ont craqué en 12 minutes dans le deuxième acte, encaissant deux essais coup sur coup. Derrière au score, les Montpelliérains n’ont jamais pu revenir dans la rencontre face à une équipe irlandaise encore impressionnante ce samedi. Une grosse déception qu’il faudra digérer pour se reconcentrer sur le Top 14.

Louis Picamoles (Montpellier Hérault Rugby) contre le Leinster le 20/01/2018

Louis Picamoles (Montpellier Hérault Rugby) contre le Leinster le 20/01/2018Icon Sport

Pour Toulon, la donne est un peu différente. Les Toulonnais verront bien les phases finales, pour la septième fois d’affilée. Mais les Scarlets ont arraché la première place du groupe grâce à leur victoire (30-27). La domination des Rouge et Noir, notamment en deuxième période, n’a pas suffit pour venir à bout des Gallois. Les joueurs de Fabien Galthié pourront regretter de ne pas avoir fait le choix de prendre les points pour arracher un match nul synonyme de première place. Le contenu du match a toutefois été rassurant pour les Toulonnais et même si le quart de finale à Mayol semblait à portée de main, il faudra compter sur Toulon et le choc contre le Munster fait déjà saliver.

Les Saracens sauvés par les … Anglais des Wasps

Les Sarries peuvent pousser un énorme ouf de soulagement. Et remercier chaleureusement les Wasps. En écartant l’Ulster (26 à 7), le club anglais permet ainsi aux Saracens de disputer les quarts de finale. Avec 18 points, les coéquipiers d’Owen Farrell terminent deuxièmes de leur poule et arrachent la huitième place au classement général. Un déplacement au Leinster les attend, impressionnant dans cette phase de poules. Le bilan de cette phase de poules n’est toutefois pas flatteur pour les clubs anglais. Un seul club qualifié pour les phases finales, ce n’était plus arrivé depuis 2012 et déjà les Saracens.

Les affiches des quarts de finale :

Leinster - Saracens

Clermont - Racing 92

Munster - Toulon

Scarlets - La Rochelle

Paul Arnould

Contenus sponsorisés
0
0