Icon Sport

La Rochelle s'est effritée

La Rochelle s'est effritée

Le 13/01/2018 à 15:42Mis à jour Le 13/01/2018 à 16:25

La Rochelle affrontait l'Ulster cet après-midi. Après un combat rude, les irlandais sont sortis vainqueurs de la rencontre (20-13). Les Rochelais joueront donc leur qualification le week-end prochain contre les Harlequins.

Les Rochelais devront batailler jusqu'au bout. Avant ce déplacement en terre irlandaise, les hommes de Collazo pouvaient assurer la qualification et une première place en ramenant les points de la victoire. Il faudra attendre une semaine de plus, car le Stade Rochelais a subi la loi de l'Ulster (20-13).

Dans les intentions, le rythme et l'intensité, les Rochelais ont très bien débuté leur rencontre avant de perdre pied sur des faits de matchs mais aussi à cause de trop nombreuses erreurs individuelles. Ce qui a permis aux Irlandais se remettre la tête à l'endroit. La Rochelle repart cependant avec le bonus défensif.

Victor Vito (La Rochelle) (Crédit Photo : EPCR)

Victor Vito (La Rochelle) (Crédit Photo : EPCR)Rugbyrama

Faits de match et faillites individuelles

Les Rochelais ont récité leur rugby durant les vingt premières minutes, mais la blessure de Lacroix (touché au genou sur une réception) et le carton jaune à l'encontre de Jordaan ont fait basculer la rencontre. L'infériorité numérique, que certains pourront juger sévère, a été sanctionnée d'un essai quelques minutes plus tard par Best (28e), avant un nouvel essai Irlandais. La Rochelle était tout juste de retour à 15, mais Stockdale s'est joué notamment de Rattez pour filer à l'essai. Des faits de jeu défavorables mais aussi des faillites individuelles, à l'image notamment de Jordaan qui a été dans le dur tout au long de la rencontre, obligeant son staff à le faire sortir avant la fin de la rencontre,alors qu'il était entré en jeu en remplacement de Lacroix.

Levani Botia (La Rochelle)

Levani Botia (La Rochelle)Icon Sport

La mêlée sauve l'honneur

Mais il serait trop facile de pointer du doigt le seul Jordaan. Les Rochelais ont gaspillé de trop nombreuses munitions avec, par exemples, des touches non trouvées sur des pénalités et un jeu au pied dans le jeu globalement défaillant. Face au réalisme et au pragmatisme irlandais les Rochelais ont parfois de ludicité comme sur la troisième réalisation irlandaise. Alors qu'ils venaient d'inscrire un essai qui les relançait dans la rencontre, les Martimes ont voulu relancer de leurs 22 sur le renvoi. Mais Bourgarit perdait un précieux ballon laissant Timoey filer à l'essai. Symptomatique du match rochelais, qui n'ont pas su varier leur jeu. Au rang des satisfactions, Collazo et son staff pourront cependant se tourner vers leur mêlée, impériale. Mais cela n'a pas été suffisant. Rien n'est perdu et loin de là dans la course à la qualification, La Rochelle aura l'occasion de se remettre à l'endroit dès la semaine prochaine avec la réception des Harlequins.

0
0