Rugbyrama

L'antisèche : La Rochelle pris dans le combat

L'antisèche : La Rochelle pris dans le combat

Le 13/01/2018 à 16:13Mis à jour Le 13/01/2018 à 16:22

Battus en Irlande du nord, les Rochelais laissent la première place de leur groupe 1 à leurs adversaires du jour. Sans avoir à rougir.

Tout était pourtant parti sous les meilleurs augures. Fidèles à leur rugby de mouvement, maîtres de la possession du ballon, les Rochelais ont dominé le premier quart d'heure de jeu. Une mainmise récompensée par deux pénalités de Bales (0-6). Avant que tout ne s'enraille. A la suite du carton jaune attribué à Paul Jordaan (voir Le Tournant), les joueurs de Patrice Collazo égaraient le fil du match. Soudainement mis sur le reculoir, ils perdaient chaque impact et finissaient par concéder un premier essai par Rory Best, sur groupé-pénétrant. Une réalisation suivie d'une seconde, par Jack Stockdale (voir L'essai). 10-6 à la pause. Logique, pour le moins.

A la reprise, La Rochelle trouvait immédiatement la brèche par Vito, autour d'un ruck. Le All Black envoyait finalement Alexi Bales à l'essai, qui redonnait l'avantage aux siens (13-10). Mais, sur le renvoi, les Maritimes cafouillaient leur sortie de camp, se faisaient contrer et immédiatement punir par un essai du jeune numéro 8 Nick Timoney (17-13). Après une dernière pénalité de Cooney, le score ne bougera plus (20-13).

Ulster vs La Rochelle (Crédit Photo : EPCR)

Ulster vs La Rochelle (Crédit Photo : EPCR)Rugbyrama

Malgré une longue série de mêlées fermées devant l'en-but nord-irlandais, les Rochelais ne parviendront pas à inverser la tendance. Le résultat final n'a évidemment rien d'infamant, en Ulster, où il est excessivement difficile de l'emporter. Les Maritimes pourront toutefois regretter de s'être laissé enfermer dans un jeu à une passe, en seconde période. Un domaine dans lequel les Irlandais sont redoutables.

Le tournant : le carton à Paul Jordaan

Sur une action où les Rochelais étaient à l'initiative, l'ailier Paul Jordaan, tout juste entré en jeu en remplacement de Gabriel Lacroix, touché au genou droit, montait sous un jeu au pied de pression. A la réception, l'arrière de l'Ulster Charles Piautau sautait au ballon et se trouvait plaqué en l'air par le Rochelais. Pénalisé et logiquement sanctionné d'un carton jaune, Jordaaan laissait ses coéquipiers à 14. Le début de la furia des Ulstermen, récompensés par deux essais. En Champions Cup, deux crans au dessus du Top 14, chaque détail se paie. Cher.

L'essai : Stockdale dépose Rattez

Alors que les Rochelais souffraient depuis de longues minutes dans leurs 22m mais s'employaient, en défense, pour ne pas rompre, l'Ulster profitait d'un avantage pour chercher les extérieurs. Sur sa droite, l'ouvreur australien Lealiifano alertait McCloskey. La passe ratée, au sol, était finalement volleyée par le trois-quarts centre qui trouvait Stockdale sur son aile droite. Arrêté à 15 mètres de l'en-but rochelais, l'ailier nord-irlandais subissait la pression. Mais Vincent Rattez se trouait au plaquage et le laissait finalement filer vers l'en-but. Des insuffisances qui coûtent cher, dans ces rencontres au sommet.

Ulster vs La Rochelle (Crédit Photo : EPCR)

Ulster vs La Rochelle (Crédit Photo : EPCR)Rugbyrama

Le joueur : Dany Priso

Si les Rochelais ont bien perdu, ils l'ont fait avec les honneurs. Et Priso, une fois de plus, a impressionné. Largement dominateur en mêlée fermée, très actif dans le jeu courant et auteur de plusieurs interventions décisives dans les rucks, le pilier rochelais est dans la forme de sa vie. Suffisant pour en faire un candidat au prochain Tounoi des 6 nations ? La perspective est tout sauf farfelue.

Dany Priso (La Rochelle)

Dany Priso (La Rochelle)Icon Sport

La question : la qualification de La Rochelle est-elle en péril ?

Comptablement, le Stade rochelais (16 points) vient d'abandonner la première place du groupe 1 aux Ulstermen (17 points). Pour décrocher la première place qualificative, il n'a donc plus son destin entre ses mains. Toutefois, une victoire lors du sixième et dernier match, à Marcel-Deflandre face aux Harlequins la semaine prochaine, leur permettrait de terminer cette phase régulière avec 20 points au moins (sans bonus). Un capital qui a toujours suffit, historiquement, pour accrocher une deuxième place qualificative. Dans cette poule 1, parmi les plus relevées de cette édition 2018 et alors que La Rochelle est un novice de la compétition, la performance resterait plus qu'honorable.

Contenus sponsorisés
0
0