Icon Sport

Farrell - Sexton, un duel ouvert

Farrell - Sexton, un duel ouvert
Par Rugbyrama

Le 01/04/2018 à 12:16

Aujourd’hui, le Leinster reçoit les Saracens à l’Aviva Stadium pour le choc de ces quarts de finale de Champions Cup. Un duel Irlande - Angleterre sur toutes les zones du terrain mais surtout à l’ouverture entre ce qui se fait de mieux en Europe.

Attaque : avantage Farrell

Peut-être le secteur où il y a le plus d’écart, même s’il reste très mince, entre les deux numéros 10. Owen Farrell a fait des progrès notables en attaque depuis ses débuts. C’est un joueur qui franchit, capable de battre des défenseurs par ses crochets et sa puissance. Il parcourt plus de mètres ballon en main que l’ouvreur irlandais. Celui-ci est plus un distributeur, un organisateur de jeu qu’un véritable attaquant comme peut l’être l’ouvreur anglais. Sa capacité à faire jouer autour de lui est à noter également mais Farrell possède plus d’atouts offensifs dans son jeu.

Défense : avantage Farrell

Sur l’homme, ce sont deux très gros plaqueurs capables de placer quelques plaquages monstrueux. Très dur sur l’homme, ils sont difficiles à prendre dans le défi physique. Répute pour leur défense, ils ratent très peu de plaquages durant une rencontre. S’il y a un élément qui peut faire pencher la balance du côté de Farrell, c’est bien sa faculté à gratter des ballons dans les rucks.

Owen Farrell (Saracens)

Owen Farrell (Saracens)Eurosport

Le jeu au pied : avantage Sexton

Un secteur où les deux protagonistes sont très proches. Sexton possède des statistiques impressionnantes avec plus de 85 % de réussite en PRO 14, un pourcentage en légère baisse lors des 6 Nations avec 72 %. Le numéro 10 irlandais excelle au niveau des chandelles, qui posent énormément de problèmes aux équipes adverses. De son coté, Farrell possède un excellent jeu au pied d’occupation. Il est très fiable dans les coups de pied mais possède un peu moins de garantie que l’ouvreur irlandais dans l’exercice.

Son leadership : avantage Sexton

Deux compétiteurs nés mais de manières différentes ! Farrell, obsédé par la victoire, transmet sa hargne, sa rage de vaincre à son équipe par la voix, les gestes. Grace à son mental hors norme, Farrell s’est imposé très tôt aux Saracens et en équipe d’Angleterre. Barré par O’Gara au début de sa carrière, Sexton a été patient pour s’imposer au très haut niveau. C’est un joueur plus calme, qui garde son sang-froid. Garant du jeu irlandais, il semble au sommet de son art et est décisif lors des moments importants, on se souvient malheureusement de son drop victorieux au Stade de France au mois de février. Il possède une meilleure gestion du jeu que Farrell, ce qui lui permet de remporter ce duel dans ce secteur.

Jonathan Sexton (Leinster)

Jonathan Sexton (Leinster)Icon Sport

La forme du moment : avantage Sexton

Dynamique opposée pour les deux joueurs. Sexton reste sur un magnifique tournoi des 6 nations, où il a emmené son équipe jusqu’au Grand Chelem. Auteur d’un drop de la gagne contre la France, l’ouvreur irlandais a porté les siens tout au long du tournoi. La semaine dernière, face aux Ospreys, il a été laissé au repos par Léo Cullen, le coach du Leinster. Même chose pour Owen Farrell, qui n’a pas joué le dernier match des Sarries. Il a réalisé un tournoi des 6 Nations mitigé, sans éclat. L’Angleterre a fini 5ème au classement, son plus mauvais résultat depuis 2006. Par conséquent, Farrell arrive avant ce match avec quelques doutes.

Résultat : 3 à 2 pour Jonathan Sexton

Léger avantage pour Jonathan Sexton mais un duel assez équilibré entre les deux joueurs. Les deux numéros 10 sont au coude à coude, dans tous les cas, c’est ce qui se fait de mieux sur le continent européen. Mais qui réussira à prendre le dessus sur son adversaire dans ce choc des quarts de finale de Champions Cup ? Réponse aujourd’hui à 16h30 sur la pelouse de l’Aviva Stadium.

Contenus sponsorisés
0
0