Icon Sport

De Barcelone à Bilbao : le Racing veut redevenir roi en Espagne

De Barcelone à Bilbao : le Racing veut redevenir roi en Espagne

Le 09/05/2018 à 11:52Mis à jour Le 09/05/2018 à 11:58

Le seul titre majeur du Racing 92 sous l’ère Lorenzetti a été gagné hors de France. Deux ans près le Bouclier de Brennus levé au Camp Nou, le club altoséquanais retrouve l’Espagne avec l’intention d’être sacré champion d’Europe.

Le rugby est friand de ces petits clins d’œil qui ont fait sa légende. Le Racing 92 est le premier champion de France de l’histoire. Il est aussi le seul à avoir levé le Bouclier hors des frontières hexagonales et il a eu l’honneur de le faire dans le plus grand stade d’Europe. Le Camp Nou, l’antre mythique du FC Barcelone, une terre de football donc, lui a souri. Et le revoilà, à peine deux ans plus tard, à la conquête d’un autre titre dans cette même Espagne qui, décidément, va apprendre à le connaître.

Les joueurs, en revanche, ne seront plus vraiment les mêmes. Dans l’équipe de départ de 2016, Chris Masoe a pris sa retraite, Johan Goosen est parti, Dimitri Szarzewski - capitaine au Camp Nou et qui avait mené l’équipe sur la pelouse avec le blazer du club - Maxime Machenaud et Brice Dulin sont blessés et Manuel Carizza, Juan Imhoff et Joe Rokocoko ne sont plus des titulaires en puissance. Soit plus de la moitié du XV de départ de Barcelone qui ne débutera pas (sauf surprise concernant les trois derniers cités) à San Mamés.

" On en a un peu parlé entre nous, Thomas"

Mais même si tous n’y étaient pas et même si la Catalogne et le Pays basque sont deux régions aux identités bien distinctes, l’idée de pouvoir mettre une nouvelle fois l’Espagne à leurs pieds circulent depuis plusieurs semaines dans les conversations franciliennes. "C’est vrai qu’on en a un peu discuté entre nous, révélait déjà l’ailier Teddy Thomas avant la demi-finale contre le Munster. Ce serait un beau clin d’œil de gagner une nouvelle fois en Espagne". "J’ai hâte d’être à Bilbao", jurait quant à lui Virimi Vakatawa la semaine dernière.

Virimi Vakatawa (Racing 92)

Virimi Vakatawa (Racing 92)Icon Sport

Les deux entraîneurs, Laurent Travers et Laurent Labit, ont priorisé la Champions Cup cette saison, quitte à prendre de gros risques ces dernières semaines en Top 14 dans l’optique de la qualification directe en demi-finale. Si près du but, au moment où les Racingmen se cherchent tous les signes possibles du destin en leur faveur, ils se diront qu’un club français a déjà triomphé cette année dans la fameuse "cathédrale". Il s’agit de l’Olympique de Marseille, qui a validé son ticket pour les quarts de finale de la Ligue Europa en battant l’Atlétic Bilbao chez lui. L’OM, dont les couleurs sont… le ciel et blanc.

Contenus sponsorisés