Rugbyrama

Clermont se complique la tâche pour la qualification en quart de finale

Clermont se complique la tâche pour la qualification en quart de finale

Le 13/01/2018 à 19:25Mis à jour Le 13/01/2018 à 20:56

L'ASM s'incline 34-21 à Northampton pourtant dernier de cette poule. Longtemps dans les clous, les Auvergnats sont passés au travers de leur seconde période et devront encore faire les efforts la semaine prochaine contre les Ospreys pour se qualifier.

Pas grand monde ne l’avait vu venir, celle-là. Les Saints, bons derniers de la poule 2 et d’ores et déjà éliminés de la compétition, ont finalement eu la peau de Clermont. Tout avait pourtant bien commencé pour les Jaunards, parfaitement lancés par un essai tout en puissance de Rémy Grosso dans les secondes qui ont suivi le coup d’envoi.

Mais Northampton a profité des errements défensifs des Champions de France en titre pour retarder la qualification de l’ASM en quart de finale. Il faudra montrer autre chose, la semaine prochaine face aux Ospreys, pour espérer jouer un quart au Michelin.

Opération portes ouvertes dans la défense de Clermont

Northampton, défense la plus poreuse de la saison en Champions Cup, présentait aussi des statistiques offensives faméliques (67 points inscrits) avant d’aborder cette rencontre sans enjeux pour les Anglais. Mais, revigorés par leur succès le week-end dernier contre Gloucester en championnat après une série cauchemardesque de 13 matches sans victoire, les Saints en ont passé 34, des points, à Clermont. Avec la bagatelle de cinq essais. Celui de Foden, au retour des vestiaires (44e), est la parfaite illustration des lacunes défensives affichées par les hommes de Franck Azéma, ce soir, sur la pelouse du Franklin's Gardens. A la suite d’une passe au pied de McAllister non maîtrisée par Grosso sur son aile, son homologue anglais a couru, tout droit, inscrire un essai de plus de 60m. Le début d’une seconde période calamiteuse pour Clermont, qui a même laissé filer son bonus défensif à la 73e, sur un essai de Reinach après une action d’école.

Iturria rejoint l’infirmerie à son tour

Clermont s’est peut-être vu un peu trop vite en quart de finale, après un début de match idéal. Surtout face à une équipe qui n’avait plus rien à espérer dans cette compétition. L’ASM a joué à se faire peur et a finalement réussi, en accumulant les scories en deuxième partie de première période. S’ils ont regagné les vestiaires avec l’avantage du score (15-10), les coéquipiers de Morgan Parra ont payé l’addition après la pause. Doublement même puisqu’un nouveau pion essentiel du dispositif clermontois rajoute son nom à l’interminable liste de blessés : Arthur Iturria, touché au genou à la 66e minute de jeu. Son ticket pour les quarts de finale, l’ASM le jouera samedi prochain face aux Ospreys. A la maison. Au Michelin. Un stade que le club auvergnat retrouvera, quasiment à coup sûr, en quart de finale en cas de succès bonifié lors du dernier match de cette phase de poules. A condition, d’abord, d’enrayer cette spirale négative de quatre défaites consécutives, toutes compétitions confondues. Clermont n’a plus gagné depuis le 17 décembre. C’était... en Champions Cup !

0
0