Icon Sport

Clermont assure son quart européen au Michelin

Clermont assure son quart européen au Michelin

Le 20/01/2018 à 18:02Mis à jour Le 20/01/2018 à 19:16

Maîtres de leur sujet pendant 80 minutes, les Clermontois ont assuré leur place en quart de finale de Champions Cup aux dépends des Ospreys (24-7).

Avec un 100% et onze points au pied, Morgan Parra a été l’un des grands artisans de cette victoire ainsi que Nick Abendanon (25e) et Luke McAlister (78e), auteurs des deux essais auvergnats. Clermont est assuré de terminer premier de la poule 2 et est assuré de jouer le quart à domicile. Malgré une bonne deuxième période et un essai d’Ashley Beck (59e), les Gallois sont éliminés de la compétition.

Peceli Yato (ASM Clermont) lors du match contre les Ospreys le 20/01/2018

Peceli Yato (ASM Clermont) lors du match contre les Ospreys le 20/01/2018Icon Sport

Il y avait une grosse épée de Damoclès au dessus de la tête des Clermontois ce samedi après-midi. Sur une inquiétante série de quatre défaites consécutives, Top 14 et Champions Cup confondus, les joueurs de Franck Azéma se devaient de réagir ensemble après un déplacement à Northampton où ils n’avaient "pas joué en équipe" selon le directeur sportif de l’ASM. C’est chose faite dans cet avant-goût du Tournoi des VI Nations puisque pas moins de treize internationaux français et gallois étaient sur le terrain. Et ce sont les tricolores du 63 qui ont maîtrisé la partie avec en chef de file, le demi de mêlée Morgan Parra encore omniprésent.

Parra buteur, Parra défenseur, Parra homme du match

On a beaucoup parlé de lui cette semaine avec son retour en équipe de France deux ans après sa dernière sélection. Mais c’est complètement normal car l’ancien berjallien a encore crevé l’écran face aux Ospreys. Patron culotté, capitaine au soin de l’arbitre, buteur infaillible et défenseur affamé, il a totalement étouffé son vis-à-vis, Rhys Webb, demi de mêlée du XV du poireau… Evidemment, il n’a pas gagné tout seul, il faut avant tout souligner la grosse prestation collective des Clermontois notamment en défense. Malgré une lueur d’espoir en deuxième période, les Gallois ont sans cesse buté sur un mur de Jaunards et perdus de nombreux ballons (19 au total). Avec 14 munitions récupérées, les Auvergnats ont tenu tout le match et n’ont pas craqué comme la semaine dernière. L’ultime essai de McAlister sur un contre de 50 mètres en a même été le symbole.

Morgan Parra (ASM Clermont) lors du match contre les Ospreys le 20/01/2018

Morgan Parra (ASM Clermont) lors du match contre les Ospreys le 20/01/2018Icon Sport

Malgré ce succès non bonifié, Clermont est le premier club français à assurer son quart de finale de Champions Cup. En plus, ce sera au stade Marcel-Michelin ! De quoi permettre aux Clermontois de voir le bout du tunnel même s’il reste encore du monde à l’infirmerie. Espérons pour eux qu’elle se soit un peu vidée d'ici ce prochain rendez-vous européen le week-end du 31 mars. Avec la large victoire bonifiée des Saracens face à Northampton (62-14), les Ospreys quittent la compétition mais avec les honneurs.

Contenus sponsorisés
0
0