Getty Images

A Toulon, on attend le tournant

A Toulon, on attend le tournant
Par Rugbyrama

Le 09/01/2018 à 19:25

Le RCT vient d’enchaîner deux défaites de rang en Top 14. Des revers à l'extérieur, symptomatiques de la saison des Varois. Mais à Brive, dans des conditions dantesques, les toulonnais ont cependant donné des motifs d'espoir. A eux de confirmer sur la scène européenne désormais.

De Mathieu Bastareaud a Fabien Galthié, les toulonnais avaient un goût d'inachevé après leur défaite face à Brive (13-12), samedi. "On s'est envoyé pendant 80 minutes, je n'ai rien à reprocher à mon équipe", reconnaissait d'ailleurs le capitaine Varois après la rencontre. Lui qui est le premier a pointé du doigt les lacunes des siens quand ça ne tourne pas rond, confessait ainsi une certaine impuissance. De son côté, Fabien Galthié pestait contre certaines décisions du corps arbitral.

La frustration transpirait ainsi du vestiaire Rouge et Noir. Un sentiment somme toute légitime, car pour la première fois depuis sa victoire face au Stade Français (le 24 septembre dernier), Toulon n'était vraiment pas loin du compte à l'extérieur. Malgré tout, le septième point de bonus pris en déplacement ne consolera personne. Avant la rencontre, François Trinh-Duc avait souligné l'importance de ce match en terre hostile, le présentant comme un possible tournant dans la saison.

Facundo Isa (Rugby Club Toulonnais) lors du match contre le Stade Français le 24/09/2017

Facundo Isa (Rugby Club Toulonnais) lors du match contre le Stade Français le 24/09/2017Icon Sport

Alors certes, le résultat n'est pas là, mais dans l'attitude les Toulonnais ont répondu présents. Dans des conditions plus que compliquées, qui ont poussé Fabrice Landreau à signaler qu'on "ne pouvait pas jouer au rugby" dans ces circonstances, les Varois ont misé sur la solidarité et leur puissance, se montrant pragmatiques. Un retour forcé à l'ADN toulonnais. A 12-6 en leur faveur à la sirène, l'opération semblait parfaite. C'était sans compter sur la volonté Briviste.

Trévise, cinq points ou rien

Si les Toulonnais reviennent avec un point et surtout des regrets, ils peuvent malgré tout capitaliser sur cette prestation. Dans un jour avec, l'essai de Mathewson aurait pu être accordé et le regard sur ce résultat en serait différent. Il faudra se baser sur ce match pour bien préparer le déplacement aux Scarlets dans quinze jours. Un match décisif pour l'avenir européen des ouailles de Mourad Boudjellal et le moment idéal de sonner l'heure du réveil à l'extérieur. Les années précédentes, le RCT n'a jamais été aussi fort que lorsqu'il était dos au mur. A condition, cependant, de bien négocier la réception de Trévise, dimanche. Une équipe italienne qui avait donné des sueurs froides au peuple Rouge et Noir au match aller.

La victoire arrachée après la sirène sur une pénalité de Trinh-Duc hante encore les nuits des supporters toulonnais, tant elle fut symptomatique des prestations irrégulières de leur équipe. Le RCT est donc attendu au tournant. Les cinq points sont indispensables dans la course à la qualification. On stigmatise souvent leurs résultats à l'extérieur mais les pensionnaires de Mayol sont également réglés sur courant alternatif dans leur antre. Il est temps de taper enfin du poing sur la table et de réaliser (enfin) un match plein.

Contenus sponsorisés
0
0