Icon Sport

Barrage européen - Les buteurs de l'UBB seront scrutés à la loupe

Les buteurs de l'UBB seront scrutés à la loupe
Par AFP

Le 31/05/2015 à 12:41Mis à jour Le 31/05/2015 à 12:42

CHAMPIONS CUP - En difficulté à Toulouse la semaine dernière, Pierre Bernard et Lionel Beauxis devront rectifier le tir face à Gloucester ce dimanche.

Dans un jour sans à Toulouse, à l'image de la dernière pénalité ratée par Lionel Beauxis, la réussite des buteurs de Bordeaux-Bègles sera scrutée de près ce dimanche lors du barrage européen face à Gloucester. Avec l'arbitrage britannique du Gallois Leighton Hodges, c'est l'une des autres clés du match qui délivrera au vainqueur un billet pour la prochaine Champions Cup. Mais comment Pierre Bernard, et surtout Beauxis, auront-ils digéré leurs performances à Ernest-Wallon ? Car le premier, 5e réalisateur du Top 14 et aux portes de l'équipe de France depuis deux saisons, s'est fendu d'un peu flatteur 2 sur 6 dans ses tentatives.

Le second, deux minutes après une transformation réussie suite au troisième essai par l'UBB, a flanché au moment de qualifier les siens directement en Coupe d'Europe, sur la sirène, en position pourtant extrêmement favorable (22 mètres en face des perches). Leur entraîneur, et ancien ouvreur-buteur, Vincent Etcheto a évoqué "un cauchemar" avec ce côté "chat noir" des siens qui, tout au long de la saison, "ont perdu tous les matches serrés", en référence aux quatre défaites concédées d'un point, dont les deux face à Toulouse.

La déception de Lionel Beauxis après avoir manqué la pénalité de la gagne à Toulouse

La déception de Lionel Beauxis après avoir manqué la pénalité de la gagne à ToulouseIcon Sport

Ibanez: "Je crois à l'instinct de compétiteur"

Sollicité par la presse cette semaine, l'expérimenté Beauxis (20 sélections) n'a pas souhaité s'exprimer sur cet échec. Mais il n'a pas sombré non plus et figurera sur le banc dimanche, comme l'a confirmé son manageur Raphaël Ibanez. "J'avoue, j'ai hésité à l'impliquer sur ce match. Mais là encore, je crois aussi à l'instinct de compétiteur des joueurs sinon, c'est impossible pour un joueur d'enchaîner mentalement après un échec pareil où il est complétement abattu", a expliqué le technicien bordelais.

"Ce n'est pas l'image que m'a renvoyée Lionel et évidemment, j'attends une réponse de sa part sur le terrain quand il faudra être efficace". A Worcester, où se disputera ce barrage crucial, Ibanez ne veut pas que "l'état d'esprit de ses deux buteurs s'appesantisse sur ce qui s'est passé, mais plutôt qu'ils réfléchissent à la pénalité ou à la transformation qu'ils mettront dans les instants décisifs pour faire gagner l'équipe. C'est à ça qu'ils doivent penser".

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0