Icon Sport

Jouer notre carte à fond

Goutta : "Jouer notre carte à fond"
Par Rugbyrama

Le 19/01/2012 à 15:20Mis à jour Le 19/01/2012 à 18:09

Bernard Goutta se projette avec ambition sur le grand défi de l'Usap à Exeter, samedi. Une victoire à l'extérieur qualifierait les Sang et Or pour un quart de Challenge européen. Malgré de nombreuses blessures, l'entraîneur des avants estime son équipe capable de poursuivre son redressement.

L'Usap reste sur une victoire convaincante devant Newport, samedi dernier (27-13). Le collectif semble sur la bonne voie depuis un mois...

Bernard GOUTTA: Il y a une bonne montée puissance. Les joueurs ont retrouvé des repères communs sur le terrain et de la confiance.

Depuis dix jours, vous avez accentué vos entraînements sur la défense. Quel bilan tirez-vous de ce chantier ?

B.G: Contre Newport, la défense a notamment été très bonne. Auparavant, quand le rideau se faisait franchir, les gars avaient des difficultés à se redistribuer autour du ruck. Newport a mis beaucoup de volume de jeu mais la réorganisation a été bonne. L'équipe est mieux en place collectivement et a récupéré cinq ballons dans la zone plaqueur-plaqué, Cela fait longtemps que l'on en avait pas autant gratté.

Quelles vont être les clés de votre "huitième de finale" de Challenge européen à Exeter ?

B.G: L'équipe d'Exeter surprend tout son monde en Angleterre : c'est une formation très équilibrée avec une grosse organisation défensive mais qui sait aussi produire un gros volume de jeu. A l'aller, ils nous avaient tenu la dragée haute et l'équipe s'en était sortie 15 à 12 grâce à cinq pénalités. Pour ce match à l'extérieur, si l'équipe est bien organisée défensivement, ce serait déjà une grosse base de notre succès. Il faudra aussi être fort dans les duels avec des plaquages positifs pour faire reculer les adversaires.

La préparation de ce match n'a-t-elle pas été trop perturbée par les nombreuses incertitudes, notamment en troisième ligne (Perez, Guiry, Chouly, Tonita, Le Corvec et Britz sont touchés) ?

B.G: Le groupe a connu un début de semaine délicat avec beaucoup de petits bobos. Le contenu a donc été allégé et les séances en opposition ont été limitées pour permettre aux joueurs de récupérer.

Ne craignez-vous pas de compromettre vos chances en championnat en disputant cette compétition ?

B.G: Depuis que nous avons repris l'équipe avec Christophe (Manas, NDLR), il n'y a pas plus d'objectif, le groupe vit au jour le jour. Le fait est que nous sommes toujours vivants dans cette compétition et que nous visons une qualification pour les quarts de finale. L'équipe compte donc sa carte à fond car elle peut y connaître la joie de phases finales, ce qui n'arrivera pas en championnat. Le Challenge peut aussi nous permettre de nous qualifier pour la H Cup si nous gagnons.

Une périlleuse série vous attend tout de même dans les semaines à venir...

B.G: Trois matchs de suite nous attendent à l'extérieur, à Exeter, Brive et Montpellier. Cette période se jouera avant tout sur la défense et sur notre état d'esprit: c'est là que l'équipe va pouvoir montrer sa solidarité et son envie retrouvées.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
Les commentaires sont désactivés pour cette publication