PA Photos

Un bon bol d'air

Un bon bol d'air
Par Eurosport

Le 10/04/2007 à 17:44Mis à jour

Avant-dernier du championnat anglais, Worcester voit ce quart de finale contre Brive comme un excellent dessert à savourer.

L'enjeu.- Pour Worcester, le Challenge est une vraie bouffée d'oxygène au milieu d'une saison compliquée... Et l'unique chance de participer à la prochaine édition de la Coupe d'Europe. En effet, décimé par les blessures, le club anglais est 11e et avant-dernier de son championnat mais réalise un superbe parcours en Challenge européen. Libéré du poids du maintien en Premiership grâce à la médiocrité de la lanterne rouge, Bristol, c’est d’ailleurs leur véritable objectif à présent. "Cette équipe ne joue pas le rugby le plus imaginatif mais elle est solide sur ses bases, résume Laurent Seigne, le manager briviste. Pour faire un résultat là-bas, il faudra être capable de sortir du cadre des touches et des mêlées. Après on devrait pouvoir voir des choses intéressantes, mais d'abord il faudra être solide sur nos bases. " Et Alix Popham, le troisième ligne des Corréziens, de renchérir : "Ils percevront une victoire face à nous comme un catalyseur de confiance ". Surtout devant leur public, réputé enthousiaste malgré des résultats peu réjouissants, qu'ils aimeraient évidemment remercier de leur soutien par une victoire et une qualification pour les demies.

L'équipe.- Worcester subit une hécatombe au niveau de son effectif. L'ancien arrière des Wallabies Chris Latham (fracture d'une épaule), Sam Tuitipou (ligaments du genou), mais aussi les deux piliers Horsman et Taumoepau, sans oublier le troisième ligne Matt Cox, sont tous forfaits. Longtemps incertain, l'arrière All Black Rico Gear est finalement apte et sera titulaire. Le talonneur Chris Fortey, blanchi après son passage en commission de discipline, prendra place sur le banc.

La stat : 8.- Si Worcester reçoit Brive pour ce quart de finale, le club anglais le doit avant tout à son acharnement… En effet, les deux équipes ont terminé les phases qualificatives avec exactement le même nombre de points (24). Il fallait donc que les Anglais inscrivent plus de sept essais lors de la dernière journée contre Padova pour avoir l'avantage du terrain. Ils ont tout simplement marqué le 8e à l'ultime minute de jeu !

Contenus sponsorisés
0
0