Icon Sport

Les Saracens au-dessus, Toulon et Lyon outsiders... Nos favoris pour cette saison de Challenge Cup

Les Saracens au-dessus, Toulon et Lyon outsiders... Nos favoris pour cette saison de Challenge Cup

Le 09/12/2021 à 16:40Mis à jour Le 09/12/2021 à 16:41

CHALLENGE CUP - À l'instar de sa grande sœur, la "petite" coupe d'Europe démarre ce week-end. Cette édition de la Challenge compte dans ses rangs plusieurs clubs habitués de Champions Cup, parmi lesquels les Saracens, Toulon ou encore Lyon font partie des équipes engagées. Le moment pour nous de faire un baromètre de nos favoris.

5 étoiles

Saracens

Les Sarries sont-ils seuls au monde ? En tout cas, il faut admettre qu'il est difficile de faire plus grand favori que le club de Watford cette saison en Challenge Cup. Remontés en Premiership cette année, les Saracens avaient été condamnés à passer la saison dernière en Championship après avoir enfreint les règles du Salary Cap en Angleterre. Conséquence, les coéquipiers de Maro Itoje se retrouvent en lice pour la Challenge Cup 201-22... et ont pour ambition de la gagner. Actuels deuxièmes en championnat, les Sarries n'ont pour le moment jamais remporté la compétition de leur histoire. Alors c'est pour cette saison ?

3 étoiles

Toulon

Si le RCT parvient à récupérer l'ensemble de son effectif, alors il pourrait ambitionner de gagner la Challenge Cup. Le club de la rade semble en tout cas être l'un des plus armés de la compétition, et pourrait compter sur le retour du très attendu Cheslin Kolbe dès les premiers matchs. En difficulté en championnat, Toulon pourrait se consoler avec la "petite" coupe d'Europe, comme l'avait fait Montpellier l'année dernière. En plus, Franck Azéma est un habitué des belles épopées, lui qui a notamment déjà gagné la compétition avec Clermont en 2019.

Lyon

Lyon peut se montrer menaçant. Les Rhodaniens ont de l'ambition cette saison en Challenge Cup et ils prouvent leur belle forme en ce début de saison avec une belle quatrième place et plusieurs résultats probants comme la victoire face au Stade toulousain. Si la coupe d'Europe n'a pas toujours rimé avec succès pour le LOU, l'année passée les hommes de Pierre Mignoni s'en était bien sorti mais s'était finalement inclinés face à Exeter, au terme d'un match dantesque. Cette fois, c'est la chance du LOU ?

2 étoiles

Gloucester

Dans la poule des Lyonnais, on retrouve d'ailleurs Gloucester, lui aussi en Champions Cup l'année dernière. Les Cherry and White ont une des belles surprises du début de la saison en Premiership. Victorieux des Bears de Bristol la semaine dernière, ils pointent actuellement au sixième rang du championnat. Leur très belle ligne de trois-quarts, composée notamment de joueurs comme Jonny May, Louis Rees-Zammit, Billy Twelvetrees ou encore Chris Harris pourrait faire grand mal aux équipes adverses. De quoi en faire un sérieux outsider ?

London Irish

Ils commencent à faire peut à beaucoup d'équipes outre-manche, les Irish sont dans une belle forme et s'avancent en prétendants pour cette saison de Challenge Cup. La preuve, ils sont allés chercher un nul sur le terrain des Saracens début novembre, et sont revenus victorieux de leur déplacement chez le champion en titre, les Harlequins. Dans une groupe relevé, constitué des Saracens, de Pau, de Brive et d'Edimbourg, ils pourraient se frayer un chemin jusqu'aux phases finales, là où tout est possible.

Edimbourg

En United Rugby Championship cette saison, Edimbourg ne s'est incliné qu'à une seule reprise. C'était face à Trevise en octobre, d'un petit point. Alors certes, les Écossais n'ont pas encore affronté les ogres de la compétition, à savoir les clubs irlandais du Leinster, de l'Ulster et du Munster, mais tout de même. Les performances face aux Dragons, au Connacht et aux Scarlets se passent de commentaire. Edimbourg possède une équipe très sérieuse, capable de donner du fil à retordre à beaucoup de clubs dans cette Challenge Cup. Il faudra tout de même se montrer performant dès le début, dans une poule au niveau très élevé.

1 étoile

Worcester

Pourquoi ne pas croire à un renouveau des Warrirors cette saison ? Après plusieurs défaites en championnat en début de saison, les coéquipiers de Duhan Van der Merwe se retrouvent neuvième de Premiership. Ils pourraient alors délaisser le championnat, dans lequel ils semblent loin des phases finales et où il n'y aura aucune relégation, pour se concentrer pour l'Europe. Cette équipe remplie de talent a déjà prouvé contre les Wasps et Sale notamment, qu'elle était capable de très bons matchs. Priorité Coupe d'Europe ?

Contenus sponsorisés