Midi Olympique

Couilloud et Niniashvili rayonnent, Kolbe et Etzebeth sombrent... Le baromètre de Lyon - Toulon

Couilloud et Niniashvili rayonnent, Kolbe et Etzebeth sombrent... Le baromètre de Lyon - Toulon

Le 27/05/2022 à 23:13

CHALLENGE CUP - Baptiste Couilloud, auteur d’un essai et d’une prestation magistrale à Marseille, a ébloui le Vélodrome vendredi soir. Quant à l’ailier géorgien Davit Niniashvili, il fut de tous les bons coups en finale du challenge européen. En face, les champions du monde sud-africains Eben Etzebeth et Cheslin Kolbe ont indéniablement marqué le pas…

Les Tops

Davit Niniashvili

Si l’ailier géorgien a encore du déchet dans son jeu, il a pour lui une volonté incroyable, une pointe de vitesse rare et des appuis de feu. Au Vélodrome, il prit d’ailleurs maintes fois le dessus sur son vis à vis, le champion du monde Cheslin Kolbe, créa de nombreuses brèches au Vélodrome et renversa même Eben Etzebeth sur un plaquage. On regrettera, néanmoins, cet essai refusé en première période au motif d’un pied sur la ligne d’en-but. N’aurait-il pas fallu, ici, assurer le coup et aplatir plus tôt ? Poser la question, c’est y répondre...

Jordan Taufua

L’ancien troisième-ligne des All Blacks revenait de blessure vendredi soir et le staff lyonnais n’avait aucune certitude sur sa capacité à répondre à l’intensité d’une finale européenne. En quelques minutes, Jordan Taufua a néanmoins fait taire tous les doutes entourant sa personne, avançant sur chaque duel et marquant au fer rouge les défenseurs toulonnais.

Baptiste Couilloud

Il avait, mine de rien, un match dans le match à disputer face à Baptiste Serin, un concurrent direct en vue du Mondial 2023. Et à Marseille, Baptiste Couilloud a réalisé une incroyable performance, marquant un essai magnifique en relais de son numéro 8 Jordan Taufua, animant magistralement bien la partie, accélérant autant que possible une finale que les Toulonnais auraient souhaité moins rapide. Du bon, du beau, du grand Couilloud !

Les Flops

Cheslin Kolbe

On attendait, du côté de Toulon, le meilleur ailier du monde comme le messie. Auteur d’une saison moyennasse jusqu’ici, Cheslin Kolbe, bien qu’auteur d’un essai en fin de match, fut vendredi soir globalement dominé par Davit Niniashvili à Marseille et très discret, voire totalement absent, sur cette finale. Quand reviendra-t-il à son meilleur niveau ?

Eben Etzebeth

Eben Etzebeth, le géant sud-africain de Toulon, est donc bel et bien plus tendre que ne l’était Bakkies Botha. Pris dans son duel avec Romain Taofifenua, le deuxième ligne des champions du monde passa beaucoup de temps à se faire soigner par le staff médical du Rct. Un match à oublier, donc.

Challenge Cup - Eben Etzebeth (Toulon)

Challenge Cup - Eben Etzebeth (Toulon)Midi Olympique

Sergio Parisse

Le grand Sergio, très bon toute la saison, a semblé souffrir sur cette rencontre, dominé qu’il fut sur les impacts. Intercepté en première période par Jordan Taufua, sa boulette coûta d’ailleurs aux Toulonnais le premier essai de la rencontre.

Contenus sponsorisés