Icon Sport

Qualification historique pour Bordeaux !

Qualification historique pour Bordeaux !

Le 19/09/2020 à 15:22Mis à jour Le 19/09/2020 à 15:59

CHALLENGE CUP - L’Union Bordeaux-Bègles est parvenue à dompter Edimbourg ce samedi (23-14) pour s’offrir la première demi-finale européenne de son histoire. Les Girondins retrouveront Bristol et un certain Radradra, vendredi prochain.

Nouvelle performance historique pour l’UBB. Opposé à Edimbourg ce samedi après-midi, le club au scapulaire a remporté son premier quart de finale européen, sur sa pelouse de Chaban (24-13). Non sans tirer la langue. Mais malgré un seul match dans les jambes et une victoire poussive contre Brive samedi dernier en Top 14 (25-20), les coéquipiers de Matthieu Jalibert poursuivent l’aventure grâce notamment à une entame idéale, récompensée de deux essais signés Cordero et Dubié (4e, 8e). Direction le dernier carré. Où se dresse désormais Bristol.

La coupure liée à la crise sanitaire avait déjà, sur le papier, quelque peu rééquilibré les débats. Et cela s’est vu, sur le terrain. Certes invaincue en phase de poules face à son adversaire du jour (un nul, une victoire), il y a quelques mois de cela, l’UBB de Christophe Urios n’a pas encore retrouvé son rendement d’antan. Somme toute logique même si, comme face au CAB il y a une semaine, le départ canon dans le sillage de l’omniprésent Seuteni a longtemps laissé augurer une relative promenade de santé. Le rapport de force a commencé à s’inverser au bout d’une demi-heure. Les Girondins ont plié sans rompre. Et c’est bien là l’essentiel.

Déjà les retrouvailles avec Radradra !

Mené 14-3 à la pause, Edimbourg a eu les occasions de renverser la table. Revigorés par l’essai d’Hoyland (54e), après un numéro de Graham dans son couloir, les Ecossais regretteront longtemps cette cartouche laissée en route à l’abord des dix dernières minutes. Lorsque Pablo Uberti, tout juste entré en jeu, a fait perdre à Watson le contrôle du ballon (67e) à 5m de l’en-but girondin, une minute après une énorme occasion d’essai, déjà. Clairement le tournant du match. Après cela, même réduits à 14 pour payer la quinzaine de pénalités concédées tout au long de la partie, les Girondins ont repris la main sur le match. Pour ne plus la lâcher.

Les poings rageurs sitôt le coup de sifflet final en témoignent. L’Union Bordeaux-Bègles vient d’écrire une nouvelle page de son histoire. Bien que quasiment amputée de son 16e homme en raison d’une jauge réduite à 1 000 personnes dans les travées de Chaban Delmas. Vendredi prochain, Jefferson Poirot et les siens retrouveront Bristol en demi-finale. Et, pour l’anecdote, leur ancien coéquipier Semi Radradra. Le centre fidjien devrait trouverait du répondant en la personne de Ben Lam. Pour sa première sous le maillot girondin ce samedi, l’ailier néo-zélandais a bien failli traverser tout le terrain sur l’un de ses premiers - et rares - ballons (25e). Cette demie s’annonce alléchante, à bien des égards.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés