Rugbyrama

Laïrle : "Un match complet"

Laïrle : "Un match complet"
Par Rugbyrama

Le 08/12/2019 à 17:15

Challenge Cup - Après la large victoire face à Agen 3 à 73, l'Union Bordeaux-Bègles conserve la tête de sa poule. L'entraîneur des avants, Julien Laïrle, est satisfait du résultat mais surtout de l'attitude de ses joueurs.

73 à 3, onze essais à zéro, l'UBB a largement surclassé une équipe remaniée d'Agen. Quelle est votre analyse sur cette rencontre ?

Julien Laïrle : On a réalisé un match complet. On a pris cette équipe sur les ballons portés et dans le secteur de la mêlée. On a bien su déplacer le ballon sur les extérieurs. Les avants et les arrières ont bien profité des faiblesses d'Agen tout en restant sérieux et appliqués. L'équipe a été collectivement très performante ce soir.

Quel est le secteur qui a le mieux fonctionné ce soir ?

JL : C'est le secteur offensif évidemment. Avec onze essais inscrits, on ne peut qu'être satisfait. Mais comme je l'ai dit, ce qui est vraiment intéressant, c'est le travail de l'équipe. On les a dominé physiquement et on a bien réussi à déplacer le ballon avec une relation avants – trois-quarts plutôt performante. Je crois que le plus intéressant, c'est l'application mise par les garçons sur la totalité du match. Et malgré le score déjà large à la mi-temps, le retour des vestiaires a été très positif.

Quelques mots sur le jeune Ian Kitwanga qui a disputé son premier match ?

JL : C'est un jeune qui est arrivé cette saison au club, mais on le surveillait depuis un moment déjà. Il présente des qualités physiques de très haut niveau. Il est investi et déjà très professionnel dans sa tête. C'est important de le faire jouer pour qu'il se rende compte du niveau à avoir sur ce genre de match là. Pouvoir intégrer des jeunes comme ça, de ce niveau-là, ça prouve l'homogénéité de l'équipe.

Qu'est-ce que l'on dit aux joueurs le lundi matin lorsqu'on gagne de 70 points ?

JL : D'abord, on commence par les féliciter. On dit que c'est bien, mais que le travail n'est pas fini. Ensuite, on leur dit qu'on a un match important la semaine prochaine à Chaban-Delmas et qu'on reçoit La Rochelle en suivant. On n'a pas le temps de se reposer sur nos victoires, il faut continuer à grandir week-end après week-end et pour cela, il faut se remettre rapidement au travail. Enfin, on leur explique qu'il ne faut surtout pas changer d'état d'esprit, garder de l'humilité et continuer à travailler correctement la semaine.

Qu'est-ce que vous avez pensé de certains joueurs comme Gorgadze ou Dubié qui revenaient de blessures ?

JL : Ils ont bien repris le rythme et se sont bien intégrés au collectif. Le plus important, c'est qu'on est un groupe d'une quarantaine de personnes performant chaque week-end. Le management de Christophe Urios qui fait bouger les lignes à chaque match permet de garder cette homogénéité dans le groupe. C'est important et il faut que cette dynamique se poursuive.

Propos recueillis par Jérôme Prévot et Damien Souillé.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0