Icon Sport

Ça chauffe entre le RC Toulon et l’EPCR

Ça chauffe entre le RC Toulon et l’EPCR
Par Arnaud Beurdeley via Midi Olympique

Le 24/09/2020 à 17:25

CHALLENGE CUP - Il n’y a pas qu’en Top 14 que la baisse des jauges de spectateurs pose problème et suscite de vifs échanges. A la veille d’un week-end consacré aux demi-finales de Champions Cup et de Challenge Cup, le débat fait rage.

Le président de Toulon, Bernard Lemaître, s’en est ému mardi dernier dans les colonnes de Var matin. "Jouer devant une si faible assistance nous coûte beaucoup d'argent car on a des frais incompressibles, disait-il. Et l'EPCR ne prend rien à sa charge. C'est une opération complètement déficitaire." Interrogé par Le Figaro, Vincent Gaillard, le Directeur Général de l’instance européennes a immédiatement répliqué mercredi. "Je réponds avec beaucoup de fermeté que c'est absolument incorrect, que l'EPCR a pris la décision de soutenir (financièrement, NDLR) les clubs accueillant les demi-finales, dans un contexte où ils n'auraient pas de revenus venant des spectateurs. Parce que ces clubs nous permettent de finir la compétition mais qu'ils ne sont pas en mesure de générer des revenus. Ou très peu. C'est donc une fake news..."

Des propos exempts de toute ambiguïté. Seulement, Bernard Lemaître n’est pas homme à se laisser abattre. Via un communiqué, ce jeudi, le successeur de Mourad Boudjellal, lui aussi longtemps en guerre avec l’EPCR, a tenu à apporter la «précision suivante : "En ce qui concerne les aides financières apportées par l’EPCR aux clubs participant aux demi-finales de Coupe d’Europe, le RCT n’a pour l’instant reçu aucune information quant à leur nature et leur montant." Affaire à suivre.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés