Icon Sport

Challenge Cup - Vincent Pinto (Pau), l'élan béarnais

Pinto, l'élan béarnais

Le 20/01/2019 à 15:00Mis à jour Le 20/01/2019 à 15:03

CHALLENGE CUP - A l'occasion du Challenge européen, la Section paloise a décidé de lancer plusieurs jeunes joueurs chez les professionnels. C'est le cas de Vincent Pinto, homme du match, face aux Ospreys.

Il était un peu gêné au moment de recevoir le titre d'homme du match. Vincent Pinto, le jeune ailier de 19 ans, s'est approché de Julien Pierre pour recevoir son trophée, avant de rapidement rejoindre les rangs. Il ne fêtait pourtant que sa deuxième titularisation avec l'équipe professionnelle, une semaine après ses grands débuts à Jean-Bouin pour affronter le Stade français en Challenge Cup. Mais la première à domicile a toujours un parfum particulier, d'autant plus que la Section n'a pas hésité à prendre la partie du jeu, offrant au triangle arrière de multiples munitions pour déborder une défense des Ospreys pourtant réputée infranchissable.

"Je vais m'en souvenir de ma première au Hameau", reconnaissait Vincent Pinto puisque c'est lui qui débloquait un match où aucun point n'avait été inscrit pendant plus de vingt-huit minutes. Un premier essai chez les pros pour sa première titularisation au stade du Hameau, ce n'est pas anodin : "Antoine Hastoy me mets dans l'espace, ça fait longtemps que je lui dis de me faire une passe, et là il me met dans l'espace. Il m'a dit que je lui en devais une."

Des sourires, quelques plaisanteries mais Vincent Pinto ne compte pas s'arrêter là : "Je suis content même si je finis un peu cassé. C'est mon deuxième match avec les professionnels, je vois le rythme attendu des ces rencontres. Il faut que je continue à bosser physiquement. Au stade français, j'avais déjà vécu une fin de match difficile. Maintenant que je vois le rythme, je sais que je dois continuer à bosser."

Challenge Cup - Antoine Hastoy (Pau)

Challenge Cup - Antoine Hastoy (Pau)Icon Sport

Deux premières titularisations qui lui ont donné l'envie de revenir au plus vite à ce niveau là : "J'espère bien, c'est l'objectif que je vais me fixer maintenant. Je vais bien récupérer de ce match pour attaquer la semaine fort. On a beaucoup de boulot pour aller chercher une victoire à Perpignan. A moi de bien récupérer et de bien attaquer la semaine. "

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0