Icon Sport

Toulon veut renouer avec son histoire européenne

Toulon veut renouer avec son histoire européenne

Le 23/09/2020 à 10:00Mis à jour Le 23/09/2020 à 10:12

CHALLENGE CUP - En se qualifiant pour les demi-finales de Challenge Cup, les Toulonnais semblent plus proches qu'ils ne l'ont jamais été de renouer avec leur brillante histoire européenne. Avant-dernière marche : Leicester que Toulon attend de pied ferme samedi à Mayol.

S'il est un constat aussi évident que paradoxal, c'est que Toulon s'est imposée comme l'équipe de la dernière décennie non pas en martyrisant le Top14, mais bien en enfonçant les portes du gratin continental. Champions de la « grosse » coupe d'Europe à trois reprises entre 2013 et 2015, les Bakkies Botha, Matt Giteau et autres Jonny Wilkinson ont ainsi mis un point d'honneur à conclure le chantier entrepris par Mourad Boudjellal en 2006, qui visait à mettre le RCT au centre de la carte du rugby européen.

Lors de la dernière décennie, le RCT représente donc : quatre quarts de finale de Champions Cup, deux finales de Challenge européen, et bien évidemment trois victoires en Champions Cup. Sauf que même les plus belles histoires ont une fin. Et depuis leur dernier succès en 2015, les Toulonnais peinent à retrouver un nouveau souffle, et n'ont plus réellement été en position de bousculer l'Europe du rugby.

Premier du classement global au terme de poules

Pire, après des années de domination quasiment sans partage, les Rouge et Noir ne sont même pas parvenus à s'inviter parmi les huit meilleures équipes européennes en 2018/2019. Pas de phases finales et un exercice hexagonal ne lui offrant pas de billet pour la Champions Cup : un pas en arrière ? Le jeune groupe toulonnais en pleine reconstruction a plutôt décidé d'y voir l'opportunité de relancer son histoire européenne à travers la Challenge Cup. Et comme des paroles aux actes il n'y a qu'un pas, les Toulonnais l'ont franchi sans hésiter, terminant premiers de la "poule de la mort" avec pas moins de six victoires, dont quatre bonifiées.

Un sans-faute -le seul de la phase préliminaire (!)- qui permettait au RCT de truster la première place du classement global de la compétition. La voie royale vers la suite de la compétition ? C'était sans compter sur la Covid-19, venue couper l'herbe sous les pieds de Toulonnais plus remontés que jamais. Un contre-temps évident, mais pas de quoi estomper les ambitions d'un RCT convaincu que ce trophée se poserait comme la première pierre du 'RCT nouveau' que s'évertuent à mettre minutieusement en place Bernard Lemaître et Patrice Collazo depuis plus d'un an.

Gabin Villiere avec Toulon

Gabin Villiere avec ToulonIcon Sport

"À nous de prendre les choses en main"

"La première pierre ? C'est exactement ça !, admettait enthousiaste Gabin Villière. On connaît l'histoire du club, et on ne peut pas l'oublier, mais désormais c'est à nous de prendre les choses en main. C'est à nous de prendre la plume et d'écrire les premières lignes de l'histoire de ce groupe. Ce serait vraiment magique qu'on arrive au bout de cette compétition. Ce serait incroyable de vivre cela, d'autant que nous sommes toujours dans la continuité de la saison passée, la première de ce « nouveau chapitre du RCT".

À Sergio Parisse de poursuivre : "Toulon est en train d'écrire une nouvelle histoire : il y a eu un changement de président, la prolongation de Patrice et la reconstruction d'un groupe assez jeune, mais si on peut gagner rapidement on ne s'en privera pas. Il faut être humbles mais ambitieux : si on a l'occasion de remporter ce trophée, il faut foncer. » Et si on est loin de la folie des années 2013, 2014 et 2015, les RCT disputera en tout cas sa première demi-finale européenne depuis 2015. L'occasion de valider leur retour au premier plan, de s'aguerrir lors d'un match couperet pour un groupe qui demeure jeune, mais également de se rapprocher un peu plus d'un trophée européen, afin de « renouer avec l'histoire continentale du club", comme le suggérait Bernard Lemaitre en janvier. Tigers ? Le RCT vous attend de pied ferme.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés