Icon Sport

La finale de Challenge Cup en cinq chiffres

La finale de Challenge Cup en cinq chiffres
Par Rugbyrama

Le 16/10/2020 à 17:11Mis à jour Le 16/10/2020 à 17:19

CHALLENGE CUP - Vendredi soir (21h) à Aix en Provence, Toulon et Bristol s'affronteront en finale de la Challenge Cup. Voici quelques chiffres pour illustrer cette finale européenne inédite.

11

Cela fait 11 ans et même plus que les équipes ne se sont pas affrontées. Il faut remonter au 16 janvier 2009 pour trouver trace d'un match entre les deux équipes et c'était dans cette même compétition qui s'appelait Challenge Européen à l'époque. Après une victoire en Angleterre 39-11, Bristol l'avait emporté à Mayol 37-19. Des joueurs comme Marc Andreu, Davit Kubriashvili ou encore Yoann Maestri étaient sur la pelouse ce jour-là.

3

3 comme le nombre de titres européen remportés par le RCT avec la "grande" coupe d'Europe. Mais Toulon va également disputer sa troisième finale dans la "petite" coupe d'Europe après 2010 et 2012. Toulon avait perdu ses deux matchs face à Cardiff (28-21) au Vélodrome de Marseille et face à Biarritz (21-18) au Stoop de Twickenham. Espérons que l'adage "jamais deux sans trois" ne se confirmera pas pour les joueurs de la Rade.

5

Cela fait 5 ans qu'un club anglais n'a pas remporté la Challenge Cup depuis Gloucester en 2015 face à Edimbourg (19-13). Et pourtant, ce n'est pas faute d'avoir essayé. En 2017, les Harlequins chutent face à Montpellier (26-19) et en 2018 et 2019, Gloucester va échouer à deux reprises : d'abord face au Stade français (25-17) et ensuite face à Cardiff au terme d'une finale mémorable (31-30).

28

Toulon a engrangé 28 points sur la phase de poule de cette Challenge Cup, soit plus que n'importe quelle autre équipe. Bordeaux-Bègles ainsi que... Bristol avaient eux marqué 26 points.

499

Ce chiffre important correspond au nombre de mètres gagnés balle en main par l'ailier de Bristol Luke Morahan. L'Australien formé chez les Reds aura été redoutable durant toute la compétition et sera titulaire à l'aile droite du club anglais. Mais malgré ses 21 franchissements sur la compétition, Morahan n'a inscrit qu'un seul essai, lors de la réception du Stade français.

58

58, c'est le nombre de turnovers gagnés par Bristol... mais également par le RCT. Les deux équipes ont donc la même efficacité dans ce secteur de jeu et ont su, durant la compétition, concrétiser sur ces ballons de récupération, si précieux dans le rugby moderne. Attention aux ballons perdus pour les deux équipes.

Contenus sponsorisés