Icon Sport

L'antisèche : La Rochelle, sans l'ombre d'un doute

L'antisèche : La Rochelle, sans l'ombre d'un doute
Par Rugbyrama

Le 31/03/2019 à 17:25Mis à jour Le 31/03/2019 à 17:28

CHALLENGE CUP - La Rochelle est en demie-finale. Après une démonstration aussi bien sur le plan offensif que défensif, les coéquipiers de Victor Vito n'ont laissé que des miettes aux Bears de Bristol (victoire 39-15). Les maritimes attendent désormais d'autres Anglais, ceux de Sale.

Le match : Une mi-temps pour faire le break

Il aura fallu (seulement) 40 minutes aux Rochelais pour faire la différence. Malgré un début de match enraillé de nombreux déchets techniques, les coéquipiers de Victor Vito ont rapidement trouvé l'ouverture et fait preuve de réalisme. Grégory Alldritt inscrivait le premier essai de son équipe après un ballon porté (14'). Une nouvelle fois, le pack rochelais enfonçait son homologue anglais et récoltait un essai de pénalité (20').

Après une relance du fond de terrain de Vincent Rattez, Geoffrey Doumayrou y allait lui aussi de son essai (30') avant d'être imité par Wiaan Libenberg juste avant la mi-temps. Malgré une réaction anglaise de Luatua pour Bristol, l'écart était fait ; 29-10 à la pause. Les Bears, pris par l'agressivité défensive de La Rochelle, n'ont jamais trouvé la solution et ne purent jamais remonter leur retard au score.

Les meilleurs : Rattez intenable, Alldritt taille patron

Élu homme du match, l'arrière rochelais a été de tous les bons coups. Auteur d'un essai en solitaire après avoir éliminé quatre défenseurs, l'ailier ou arrière international (2 sélections) a constamment mis son équipe dans l'avancée. A l'image de tous les internationaux français présents au coup d'envoi (Doumayrou, Atonio, Priso), le troisième-ligne rochelais, Grégory Alldritt, auteur lui aussi d'un essai, a été omniprésent. Fort à l'impact et disponible dans le jeu, il a plaqué à tour de bras.

Le fait du match : La défense rochelaise (presque) intraitable

Défensivement, les joueurs de Xavier Carbajosa ont été intraitables. Poussés par un stade de Marcel-Deflandre (une nouvelle fois à guichet fermé), les Rochelais n'ont jamais laissé les joueurs de Bristol espérer. Réduits à l'impuissance, les Anglais n'ont jamais trouvé la solution pour réellement mettre les jaunes et noirs en danger. Pourtant, les Rochelais ne se sont pas contentés de défendre...

La stat' : 7 essais

Avec deux équipes tournées vers l'offensive, les spectateurs de Marcel Deflandre ont assisté à un match de "Super Rugby". Malgré de nombreuses erreurs techniques, le Stade Rochelais a inscrit cinq essais alors que Bristol a franchi l'en-but rochelais à deux reprises. Une prestation XXL pour les jaunes et noirs qui retrouveront les Sharks de Sale en demie-finale.

Les tweets :

La décla :

Vincent Rattez au micro de Bein Sport après la victoire rochelaise (39-15) :

" La météo, le public, une équipe de Bristol joueuse... tout était réuni pour une belle rencontre"

La question :

La Rochelle peut-il gagner la Challenge Cup cette année ?

Sondage
4201 vote(s)
Oui
Non

Par Lény-Huayna Tible

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0