Icon Sport

Lopez : "C'est libérateur"

Lopez : "C'est libérateur"
Par Rugbyrama

Le 11/05/2019 à 09:06

CHALLENGE CUP - Le demi d'ouverture international était tout heureux après ce beau succès, 36-16, en finale du Challenge Européen face à la Rochelle.

Rugbyrama : Quelle est votre première impression de cette victoire finalement aisée, en tout cas au niveau du score ?

C. L. : On a plutôt bien géré ce match, même si La Rochelle a bien résisté à notre très grosse entame. Nous n'avons pas su concrétiser ce moment fort, mais justement, nous ne nous sommes pas désunis. Et nous allons su aller chercher le succès un peu plus tard. C'est la preuve de notre solidarité et de notre esprit.

Comment avez-vous vécu la sortie sur blessure de Morgan Parra ?

C. L. : Forcément, ce fut un gros manque pour nous. Mais nous avons deux grands demis de mêlée dans notre effectif et nous avons une entière confiance en Greg Laidlaw. Il a montré qu'il l'a mérité. Mais c'est sûr que Morgan aurait mérité autre chose, quand on connaît l'importance qu'il a pour nous. Ce fut très frustrant de le voir sortir.

Avez-vous eu le sentiment d'être directement ciblé. On se souvient d'une charge de Danny Priso sur vous...

C. L. : Forcément, c'est le prix à payer pour une finale. On savait qu'il y aurait une intensité hors du commun, je crois que nous avons répondu présent, non ?

Avez-vous appliqué le plan de jeu prévu ?

C. L. : Pas forcément, nous sommes tombés sur des Rochelais qui nous ont bien résisté et nous ont même gêné par moment. Nous étions même un peu frustrés parce que nous n'avons pas réussi à garder tous nos ballons à cause de quelques approximations. Nous n'avons pas pu multiplier les temps de jeu comme nous l'aurions voulu.

Quels sentiments vous donne cette victoire ?

C. L. : Enormément de soulagement. Nous avons validé le travail de tout un groupe depuis le début de la saison en gagnant de Challenge Européen. C'est forcément libérateur au moment d'aborder les phases finales de Top 14, l'esprit tranquille avec déjà un trophée en poche.

Pouvez-vous nous raconter le dernier essai que vous offrez à Wesley Fofana ?

C. L. : C'est après un très gros travail de nos avants, un des ballons portés monstrueux qu'ils ont su enclencher ce soir. L'arbitre signale un avantage, je tente donc un coup gagnant. J'annonce un truc pour Wesley Fofana et je tape du pied droit car le ballon venait de la gauche. Même si je suis gaucher, j'ai pensé que ce serait plus facile.

Votre entraîneur, Franck Azéma a félicité votre paquet d'avants. Qu'en pensez-vous ?

C. L. : Oui, on pourrait citer plusieurs phases de jeu, mais je retiendrais les ballons portés qui ont été prépondérants ce soir, pour avancer ou pour sortir de notre camp et pour marquer directement notre deuxième essai. Ces moments ont été décisifs, ils ont fait basculer ce match.

Propos recueillis par Jérôme PREVOT

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0