Icon Sport

UBB : l'avenir européen passera par un bonus

UBB : l'avenir européen passera par un bonus

Le 10/01/2018 à 15:51

Dans cet avant-dernier match de Challenge Cup, le dernier à domicile, l'UBB n'a plus d'autre choix que d'aller chercher le bonus offensif. Rory Teague, le nouveau manager veut aussi la manière.

Dans cet hiver tempétueux, où la semaine dernière, Moga était balayé par tous les vents d'hiver et de l'actualité, le retour d'un temps sec à défaut d'être chaud et du calme ainsi que la nomination actée du nouveau manager Rory Teague, apaisent l'atmosphère du vieux stade béglais. L'échéance n'a rien aussi d'un sommet de Champions Cup mais son résultat peut valoir son pesant de cacahouète en terme économique pour le club bordelais.

" l'objectif est de prendre 5 points "

Aussi Rory Teague fixe des objectifs clairs : "L'objectif ? 5 points, objectif jouer, objectif prendre du plaisir. Mettre notre jeu en place et continuer sur notre élan. On a gagné contre Lyon, c'est positif même si on est un peu déçu par notre jeu. Alors, oui, pour ce match, l'objectif est de prendre 5 points et de faire un très bon match devant le public." Le technicien anglais veut "de la vitesse dans le jeu" et "de la régularité dans la performance". Pas de répit donc pour les joueurs girondins saufs pour les Internationaux partis en vacances car non inscrits sur les listes EPCR en début d'année.

Un adversaire à la portée de l'UBB

L'adversaire de l'Union, samedi prochain, ce sont les Gwent Dragons de Newport. Une équipe galloise pas vraiment en forme avec 4 défaites sur leurs 4 derniers matchs de ligue Celte et qui 6e sur 7 avec seulement 2 victoires en 13 matchs. Leur « head coach » Bernard Jackman, bien connu du Top 14 pour avoir entraîné Grenoble ne devrait pas faire de miracle même si, fidèle à son image de tatillon du détail, Rory Teague se méfie : "Je ne connais pas trop Newport. Nous avons bien sûr regarder des vidéos. Je sais que Bernard Jackman est en train de changer des choses et fait un bon boulot. Mais je ne me suis plus concentré sur nos joueurs, notre staff pour continuer à construire notre identité de jeu. Bien sûr, on analyse toujours le jeu de notre adversaire et on respecte cette équipe en face." Aussi, le nouveau manager n'a prévu que "d'effectuer quelques modifications, mais pas beaucoup." Le staff de l'Union est aussi contraint par un effectif réduit, des incertitudes en 3e ligne même si Houston devrait rentrer en 8, des suspendus (Dubié), des blessés longue durée (Lesgourgues, Hickey, Naqalevu, Schoeman, Domvo, Braid) et les Internationaux libérés.

Geoffrey Cros (Union Bordeaux-Bègles)

Geoffrey Cros (Union Bordeaux-Bègles)Icon Sport

La mission de l'UBB sera "la victoire et le bonus si possible", comme l'indiquait l'arrière Geoffrey Cros. Car pour faire partie des 3e meilleurs second de leur poule qualifiés pour les phases finales, tous les points compteront. Et ceux pris à Chaban détermineront la valeur du match retour en Pays de Galles.

Contenus sponsorisés
0
0